Suisse/Inde

04 octobre 2011 14:05; Act: 04.10.2011 14:09 Print

«La porte d'entrée au marché européen»

La présidente de la Confédération Micheline Calmy-Rey a invité mardi les entreprises indiennes à considérer la Suisse comme «la porte d'entrée au marché européen».

Une faute?

La présidente indienne, Pratibha Devisingh Patil, au second jour de sa visite d'Etat en Suisse, a de son côté déclaré que le but de sa venue était notamment «d'accélérer les relations bilatérales» dans ce domaine.

La totalité du potentiel économique entre les deux pays n'est pas encore atteint, a estimé le président de l'Union patronale suisse et membre d'economiesuisse, Valentin Vogt. Elle pourrait l'être avec l'accord de libre-échange entre l'Inde et l'AELE - dont la Suisse fait partie -, actuellement «en phase intensive» de négociations, a- t-il suggéré.

Quelque 50 entreprises indiennes et 70 entreprises suisses prenaient part à cette rencontre à l'hôtel Bellevue à Berne. Cette participation dénote un «intérêt extraordinaire», d'autant plus en période de vacances d'automne, a relevé pour l'ats Jan Atteslander, responsable des affaires économiques internationales chez economiesuisse.

En plus d'offrir aux entreprises l'occasion d'entrer en contact, la rencontre était axée sur les thèmes de la formation, des infrastructures et du secteur financier. UBS, l'aéroport de Zurich, ABB Suisse, et Stadler rail figuraient parmi les participants helvétiques.

200 sociétés suisses en Inde

Dans l'après-midi, une excursion à Grindelwald était prévue pour la délégation indienne. Auparavant, ses membres devaient visiter un bâtiment à très faible consommation d'énergie en ville de Berne, un fort thème d'actualité en Inde, selon M. Atteslander.

Quelque 200 sociétés helvétiques sont présentes en Inde par le biais de succursales ou de filiales, selon des données d'economiesuisse. Elles emploient environ 60'000 personnes dans le pays.

Au total, le volume des échanges entre la Suisse et l'Inde a dépassé les 3,5 milliards de francs pour la première fois en 2010, avec un excédent commercial de 1,6 milliard en faveur de la Suisse. Les exportations suisses destinées à l'Inde ont augmenté de 19 % au cours des huit premiers mois de 2011 et les importations de 17 %. Les échanges augmentent notamment en matière de tourisme et d'informatique.

Inauguration d'une chaire Tagore à l'Unil

Une chaire Tagore, en hommage au grand poète indien Rabindranath Tagore, voit le jour à l'Université de Lausanne. Une déclaration d'intention a été signée mardi à Dorigny à l'occasion de la visite d'Etat de la présidente indienne Pratibha Devisingh Patil.

Dominique Arlettaz, recteur de l'Université de Lausanne, s'est félicité de l'accord conclu par la Faculté des Lettres et le Conseil indien des relations culturelles qui débouche sur cette chaire Tagore. Un buste du poète et Prix Nobel de littérature a été dévoilé en présence de la présidente indienne et de Micheline Calmy-Rey, présidente de la Confédération.

Grâce à cet accord de quatre ans, renouvelable, un professeur indien viendra à Lausanne chaque semestre faire profiter étudiants et collègues de ses compétences. Le poste, financé presque en totalité par l'Inde, permettra «d'élargir» l'offre des études en langue et civilisation indiennes, a relevé Dominique Arlettaz.

Après l'Université de Lausanne, Pratibha Devisingh Patil va embarquer à Morges (VD) sur le bateau «La Suisse» pour un dîner et une croisière avec Micheline Calmy-Rey. La présidente indienne quittera la Suisse en fin d'après-midi et partira de Genève pour se rendre en Autriche.

(ats)