Martigny (VS)

02 mai 2012 08:57; Act: 02.05.2012 11:17 Print

«Titus» revit grâce à son appareil auditif

par Simona Marty/jbm - Un saint-bernard à l’ouïe déficiente revit depuis qu’on lui a offert un prototype unique de prothèse acoustique.

storybild

Deux écouteurs permettent à «Titus» d’entendre de nouveau. (Fondation Grand-Saint-Bernard)

Une faute?

Une otite avait rendu sourd un chien de la race saint-bernard il y a trois ans. Afin d’aider ce compagnon à quatre pattes né à la Fondation Barry, à Martigny, la société Neuroth SA, spécialisée dans les aides auditives, lui a offert deux écouteurs. Voici près d’une année que «Titus», âgé de presque 10 ans, a retrouvé un peu de son ouïe. «Dans le cadre d’un projet de développement en Suisse, nous nous sommes approchés de ce toutou à l’audition altérée. Puis nous avons essayé une prothèse auditive, jusqu’à ce que «Titus» capte enfin un son connu», déclare Lukas Schinko, directeur de Neuroth.

Auparavant, pour communiquer avec le saint-bernard, il fallait utiliser le langage des signes. Depuis qu’il a son sonotone, il est plus facile de lui donner des ordres. «Quand il courait, lors des promenades, il était particulièrement difficile de le contrôler. Maintenant, je n’ai qu’à l’appeler comme un autre chien, et il réagit», confie Rudolf Thomann, directeur général de la Fondation Barry. «De plus, on peut enfin recommencer à faire des balades sans laisse.»

Malgré ce succès et les demandes qui ne devraient pas manquer de lui parvenir, la ­firme qui a mis au point l’appareil en question ne désire pas se lancer dans une production commerciale. «Cette prothèse créée pour «Titus» a été un cadeau uniquement pour lui, et il n’en sera pas fait d’autres», poursuit Lukas Schinko, interrogé dans «Dezibel», le magazine allemand consacré aux malentendants.