Bulle (FR)

09 avril 2019 12:27; Act: 09.04.2019 17:20 Print

A peine agrandi, le Collège du Sud est déjà à l'étroit

Malgré une extension inaugurée en 2016, l'unique collège du sud fribourgeois manque cruellement de place.

storybild

Le collège du Sud est fréquenté par les élèves de trois districts: Veveyse, Glâne, et Gruyère. (Photo: Google)

Une faute?

Pour le recteur François Genoud, l'enclassement des élèves devient un vrai casse-tête. Le collège du Sud, à Bulle, dont l'extension a été inaugurée au printemps 2016, est conçu pour accueillir 1350 élèves. Mais ils étaient déjà 1441 lors de la dernière rentrée, et ils seront certainement plus de 1500 pour la prochaine. «Au train où vont les choses, il faudra à coup sûr une nouvelle école au plus tard en 2030», explique le recteur, dans «La Liberté».

A court terme, le responsable prévoit «d'étaler davantage l'horaire en fin de journée», et de jongler entre les différentes classes. Puis, il espère pouvoir installer des élèves dans une école primaire, située à proximité, mais dont la disponibilité n'est pas garantie. Pour finir, il faudra envisager de bâtir un deuxième collège dans la région. Reste que le temps presse et que les parcelles pouvant accueillir une telle construction, à Bulle, se font rares.

Politiquement, les réactions n'ont pas tardé. A la suite de la publication de cet article, le député socialiste Simon Bischof a déposé un postulat demandant au Conseil d'Etat d'étudier l'opportunité de créer un deuxième collège dans le sud fribourgeois. Mais à Vuisternens-devant-Romont, au lieu du chef-lieu gruérien, cette commune étant relativement accessible en transports publics pour les élèves des deux autres districts du sud, à savoir la Glâne et la Veveyse.

(xfz)