Service de l'administration

28 février 2011 16:11; Act: 28.02.2011 16:53 Print

Accusations de mobbing rejetée à Bienne

Il y a un mauvais climat de travail au département de la protection de la jeunesse et des adultes et de l'autorité tutélaire de Bienne.

Une faute?

Les rapports d'enquête dévoilés lundi écartent cependant les accusations de mobbing formulées par cinq collaborateurs.

Pour améliorer le climat de travail, le Conseil municipal biennois s'est séparé de la responsable du département de la protection de la jeunesse et des adultes. Le maire socialiste de la ville Erich Fehr n'a pas voulu dévoiler le montant de l'indemnité de départ.

La qualité des prestations de ces deux services n'est pas remise en cause par les experts externes. Mais les autorités veulent apporter des améliorations structurelles. «C'est un défi pour nous de faire en sorte que l'institution fonctionne toujours mieux», a expliqué le conseiller municipal socialiste Pierre-Yves Moeschler.

Cinq membres de l'autorité tutélaire ont déposé une dénonciation à l'autorité de surveillance en 2010. Des reproches anonymes visant le directeur de la formation et des affaires sociales Pierre-Yves Moeschler avaient parues dans la presse. Les autorités avaient alors commandé des expertises externes pour faire la lumière.

(ats)