Cornaux (NE)

23 juin 2011 13:55; Act: 23.06.2011 14:38 Print

Amateur de porno interdit d'enseignement

L'enseignant primaire de Cornaux ayant visionné sur son ordinateur privé durant l'horaire scolaire des images inappropriées est destitué de son droit d'enseigner pendant 5 ans.

Une faute?

Le Conseil d'Etat neuchâtelois a pris cette décision à la suite de sa récente condamnation par le Ministère public.

Fin avril, l'homme a écopé de 45 jours-amende avec sursis durant deux ans. «Le Conseil d'Etat ne saurait admettre qu'une autorité scolaire, par ignorance ou pour toute autre raison, procède à l'engagement de cet enseignant peu après sa condamnation et porte ainsi atteinte à la bonne réputation dont le corps enseignant doit pouvoir bénéficier», a indiqué jeudi la Chancellerie d'Etat dans un communiqué de presse.

Selon le gouvernement, cette mesure de destitution est nécessaire lorsque les faits incriminés, suffisamment graves et de portée générale, rendent injustifiable le maintien du maître dans l'enseignement public. L'exécutif cantonal a estimé que les faits reprochés à cet enseignant sont de nature à détruire la confiance qui doit régner à l'école.

Le conseil communal de Cornaux avait déjà mis un terme aux rapports de travail liant l'enseignant à la commune avec effet au 31 juillet 2011. La mesure de destitution du Conseil d'Etat prend effet rétroactivement au 10 janvier 2011.

(ats)