Fiscalité

17 mars 2011 12:43; Act: 17.03.2011 13:09 Print

Baisse d’impôts au Locle

La 3e ville du canton de Neuchâtel va renoncer à 1 million de francs de recettes fiscales en 2011 en diminuant son coefficient fiscal pour les personnes physiques.

Sur ce sujet
Une faute?

«Au vu des résultats des comptes favorables présentés par la Ville du Locle ces dernières années, le Conseil communal a pris la décision de soumettre à l'approbation du Conseil général, lors de la séance du 29 avril 2011, une baisse du coefficient d'impôts de 4 points, passant ainsi de 68% à 64%. Par ce fait, il se réjouit de constater que les citoyens loclois bénéficieront d'un coefficient fiscal s'inscrivant en-dessous du coefficient moyen de l'ensemble des communes neuchâteloises (65,4% en 2010)», ont indiqué les autorités locloises, jeudi dans un communiqué.

Une première diminution du coefficient fiscal de deux points avait alors été décidée par les autorités de la Ville au 1er janvier 2008, portant le coefficient fiscal de 70% à 68%.

Plus attractive que La Tchaux moins que Neuch'

Cette baisse représentera pour la Ville du Locle une diminution des recettes fiscales de l'ordre de 1 million de francs dès 2011, celle-ci étant rétroactive au 1er janvier de cette année. Avec un taux de 64% et en comparaison avec les autres communes, la ville du Locle restera encore moins attractive fiscalement que la ville de Neuchâtel (62%) mais elle le sera encore davantage que la première ville du canton: La Chaux-de-Fonds et son coefficient de 70%.

(gco)