Canton de Fribourg

20 septembre 2019 16:08; Act: 20.09.2019 16:35 Print

Belfaux sera coaché pour gérer ses affaires

La préfecture met en place une cellule pour accompagner les autorités communales de Belfaux dans la gestion de leurs affaires courantes après l'affaire du boursier indélicat.

storybild

Le village de Belfaux (FR). (Photo: Wikicommonns)

Sur ce sujet
Une faute?

La commune de Belfaux (FR) va bénéficier de mesures d'accompagnement, à la suite de l'affaire de son boursier soupçonné d'avoir puisé jusqu'à quatre millions de francs dans la caisse. Cela doit permettre aux autorités communales de faire face à cette situation extraordinaire.

«Après avoir analysé le premier rapport de la fiduciaire mandatée par le Conseil communal de Belfaux, et en accord avec ce dernier, le préfet de la Sarine, Carl-Alex Ridoré, a décidé de mettre en place une cellule d'accompagnement», a indiqué vendredi la Préfecture. Cette cellule est composée de Claude Bertelletto Küng de Morat, de Jean-Marc Morand de Bulle, de Jocelyne Moret de Villars-sur-Glâne, d'Alexis Overney de Granges-Paccot et de Charly Veuthey de Fribourg.

La tâche de ces conseillers «consistera à apporter au Conseil communal tout le soutien nécessaire dans la gestion des affaires courantes et dans la mise en place des mesures financières, juridiques, organisationnelles et de communication propres à restaurer la confiance des citoyens et le rétablissement des irrégularités constatées», a ajouté la Préfecture.

Cette mesure s'inscrit dans la continuité des démarches entreprises par les autorités communales depuis 2017 sur ce dossier. Pour rappel, un mentorat avait été mis en place durant l'année 2018, avant l'ouverture par le Conseil communal de Belfaux, en juillet 2019, d'une enquête à l'égard de son boursier.

Démission du boursier

Informé des premiers éléments de cette enquête à la fin du mois d'août, Carl-Alex Ridoré avait saisi le Ministère public, qui a ouvert une procédure pénale contre le boursier, lequel a, dans l'intervalle, démissionné de ses fonctions. Le Ministère public a ouvert une procédure pour abus de confiance qualifié, faux dans les titres et éventuellement gestion déloyale.

Le préjudice atteint quatre millions de francs. Mais il n'est pas certain qu'après vérification, il affiche ce montant. Il est reproché au boursier d'avoir effectué des prélèvements indus au détriment de la commune depuis 2016, voire 2014.

En l'état de la procédure, il n'est donné aucune information sur le mode opératoire, les mobiles et les autres éléments de l'enquête, a précisé le préfet.

(nxp/ats)

Les commentaires les plus populaires

  • Aie Aie le 20.09.2019 19:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ouais...

    Pas étonnant que de telle arnaque arrive . Il n y a aucun contrôle sérieux que des grattes papiers et des incompétents pour gérer les comptes ... mais l état de Fribourg, saigner les contribuables, y a aucun problème....

  • Mendrisiotto le 20.09.2019 16:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ????????

    Dans la commune de Berset ??? Ha, pub pour le tourisme ?? Il y en a pas un qui se servait dans une caisse d'une église ? Non il voulait partager, il mettait une poignée de collecte dans la main, l'a lançait en l'air et disait :Seigneur prend ce qu'il te faut, tout ce qui retombe c'est pour moi

  • Jean Kul le 20.09.2019 18:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Lisier

    Belfaux ... commune d'assistés ! N'est-ce pas Emmanuel ?

Les derniers commentaires

  • PETER Marc-Olivier le 21.09.2019 13:47 Report dénoncer ce commentaire

    Le préfet le savait-il ?

    En juillet 2012, le préfet disait déjà : "Un important climat de méfiance et de discordes sous-tend la problématique dans son ensemble». La maman d'Alain Berset, Solange Berset (PS) avait démissionné du Conseil communal de Belfaux. Les irrégularités constatées concernaient l'organisation du Conseil communal et le comportement des élus. «Une source de confusion, de malentendus ou de frustrations qui ont conduit à exacerber les tensions préexistantes», soulignait Carl-Alex Ridoré (PS). Qu'a-t-il fait depuis 2012 pour en arriver à ce constat actuel ? Une enquête administrative pour lui ?

  • Flo le 21.09.2019 09:17 Report dénoncer ce commentaire

    Personne n'a rien vu !?

    He ben tiens, un préjudice de 4 millions sans que personnes ne voient rien ?! Une nouvelle école a 10 Millions ! Encore les Petits contribuables qui vont payer la facture une fois de plus...

    • Le Comptable le 21.09.2019 10:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Flo

      Et la fiduciaire dans tout ça !!!? De gros honoraires, de gros cigares, et une grosse dose de je m'en foutiste !!! C'est un vrai scandale !!

    • fvernez le 21.09.2019 22:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Le Comptable

      Tout a fait ! un vrai SCANDALE !

  • @Hermann W. le 21.09.2019 07:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Socialistes y a que ça

    Toute la Romandie avec Berne est aux mains des femmes socialistes multiculturelles. Dans 5 ans c'est encore nous les bourbines qui devrons payer pour les assistées, qui adorent assister les electrices et electeurs, sans avoir de sous. Assister pour obtenir des voix aller à Berne, à ce que vous appeler des elections fédérales. Vous n'élisez pas le Conseil Fédéral, c'est elles qui le feront sans votre avis.

  • Titanesque le 20.09.2019 21:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ah cher PS

    heu.... c'était qui la syndique.... Elle est pas belle la vie....

    • V. Rité le 21.09.2019 09:59 Report dénoncer ce commentaire

      Titanesquement faux ...

      La syndique PS a démissionné en 2011 (longtemps avant ces affaires) et a été remplacée par un politicien DE DROITE ... c'est lui qui n'a rien vu. A noter (cherchez sur le net) que depuis la démission de la syndique PS rien ne va plus dans la commune... Mais c'est tellement facile de lancer des fake news anti PS et de l'accuser de tous les maux: ainsi, comme chacun sait, c'est la gauche qui est coupable de la déforestation, du bostryche et du chicungunia.

  • Brugitte le 20.09.2019 20:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et ailleurs

    Euhhhh, pour Bassins dans le canton de Vaud, il serait souhaitable que le canton mette sous tutelle la Municipalité de cette commune. Tant de scandales depuis 15 ans... et rien ne bouge. Mme Mettraux, svp...

    • Michel 77 le 20.09.2019 22:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Brugitte

      Les Bassins sont à sec. Aller puiser l'eau dans les fontaines