Canton de Fribourg

11 décembre 2019 09:28; Act: 11.12.2019 11:20 Print

Bilan carbone: Fribourg vise la neutralité en 2050

Le Conseil d'Etat fribourgeois s'est particulièrement intéressé à la politique climatique lors de sa retraite d'automne.

storybild

Jean-Pierre Siggen, président du gouvernement fribourgeois. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Le canton de Fribourg vise un bilan carbone neutre en 2050. Un plan d'action est en phase d'élaboration avec pour objectif de réduire les émissions de gaz à effet de serre de moitié d'ici à 2030.

La politique climatique du gouvernement fribourgeois a fait l'objet d'un soin particulier lors de sa retraite d'automne, a indiqué le collège in corpore mercredi devant la presse à Fribourg. La volonté de parvenir à une neutralité carbone s'inscrit dans la ligne de l'ambition du Conseil fédéral fondée sur l'Accord de Paris.

Le Conseil d'Etat a dit parfaitement comprendre les préoccupations exprimées par la population, en particulier lors des manifestations de la grève du climat depuis début 2019. «L'objectif est ambitieux, mais essentiel», a noté son président Jean-Pierre Siggen. «Il ne s'agit pas d'un tableau anxiogène, mais simplement de la réalité.»

Trois axes

Le plan comportera un mélange entre mesures incitatives et contraignantes, sachant qu'au vu de l'impératif temporel les secondes seront nécessaires. Les équilibres seront à rechercher lors de la finalisation du catalogue, a insisté le gouvernement, en soulignant que la Confédération avait besoin des cantons pour avancer.

«Les enjeux sont connus», a constaté le chef de l'instruction publique, en citant tout de même les canicules, les sécheresses, les changements dans la faune, sans oublier l'impact sur la santé et les catastrophes naturelles.

Trois axes sont retenus: l'environnement (planète), la société (population) et l'économie (prospérité). Fribourg vit aujourd'hui avec le climat de Genève en 1950, alors que la cité de Calvin se trouve dans la situation de Toulouse, a dit Jean-François Steiert. Fribourg est le quatrième canton à se fixer des objectifs, selon le directeur de l'aménagement, de l'environnement et des constructions, insistant sur la nécessaire exemplarité de l'Etat.

Agriculture active

L'agriculture a un rôle central à jouer, a ajouté Didier Castella, en charge du dossier. «Le secteur est souvent montré du doigt, mais il est le premier touché». Le dernier rapport quadriennal intègre le réchauffement climatique. La captation du CO2 dans le sol et la baisse de la consommation d'eau sont en première ligne.

En économie, le canton vient de modifier sa loi sur l'énergie pour figurer à la pointe en Suisse, a expliqué Olivier Curty. Ce dernier a encore illustré son propos en rappelant l'impact négatif de la diminution des chutes de neige pour le secteur du tourisme dans les Préalpes, à l'exemple des difficultés de la station de Charmey.

La santé est aussi en première ligne, a complété Anne-Claude Demierre, qui a parlé de sensibiliser les partenaires du secteur. La sécurité et la justice participeront aussi à l'effort. Le ministre de tutelle, Maurice Ropraz, a évoqué l'organisation des forces de l'ordre et la fiscalité des véhicules à propulsion alternative.

Dès 2021

Le grand argentier Georges Godel a mentionné pour sa part les prélèvements prévus dans les fonds d'infrastructures et de l'énergie, avec des montants de 97,8 millions de francs pour le premier et 86,5 millions pour le second. La création d'un fonds spécifique sera aussi évaluée.

Le plan climat passera devant le Grand Conseil d'ici à un an, a indiqué Jean-François Steiert. Les débats promettent d'être nourris. Il suffit, pour s'en convaincre, de voir le nombre en forte hausse des interventions parlementaires déposées ces derniers mois, a conclu Jean-Pierre Siggen. La mise en oeuvre commencera dès 2021.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Laitmurien le 11.12.2019 10:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le libre échange =CO2

    Le bilan carbone, est d'une Hypocrisie totale, bien sûr que le canton peut être neutre en 2050 , mais il faut pas oublié que contrairement à 50 ans en arrière, le 90 % de nos produits de consommation sont produits à l'étranger principalement en Chine, Et avec la croissance démographique et le libre échange ce sera pire en2050,en fait on se donne bonne conscience,car c'est eux qui polluent pour nous.

  • Trick le 11.12.2019 10:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Solaire

    Eh ben il va falloir être un peu plus souple sur la pose des panneau solaire... Fribourg est très strict sur le sujet.

  • Jame Latmo le 11.12.2019 10:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Waouh, c'est beau mais c'est faux !

    Et blablabli, et blablabla... Ce monde d'hypocrites me fait juste sourire. Avec cette surpopulation et surtout cette surconsommation, on n'y arrivera pas. Le bilan carbone, c'est bien joli mais il n'y a pas que ça. Par contre, il ne fallait rien de tel pour nous surtaxer encore plus. Merci aux manifestants naïfs qui croient sauver la planète alors que pas du tout. Les riches feront toujours comme ils veulent et le pauvre va crever à petit feu. Vous croyez vraiment que ce monde va tenir encore longtemps.

Les derniers commentaires

  • Sine madame le 16.12.2019 10:53 Report dénoncer ce commentaire

    Ma retraite loin de tout

    Faire des enfants bilan carbone catastrophique, pas, que d extrémistes partout ça devient invivable, des voitures partout, des gens qui achètent des semences, peux importe d ou cela vient et dix après font des procés aux donneurs, pauvre faune et flore du moins ce qu il en reste, pauvre société débile !

  • Sac le 12.12.2019 20:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Aspirateur

    Blague à part on sera tous morts d'ici-là. Que nos enfants ne commettent pas les mêmes erreurs.

    • Xiauyan le 16.12.2019 15:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Sac

      c est vrais en 2050 j aurai 112 ans

  • Gré Tas le 12.12.2019 17:46 Report dénoncer ce commentaire

    Bouffonneries

    Chaque être vivant émet du co2 quand il respire. Il faut donc taxer la respiration, à défaut de cesser de respirer. Leur but ridicule n'est pas atteignable et ils le savent. Tant qu'il y a de la vie, il y a du co2. Et inversement. Eh oui...pas de co2 pas de vie...

  • Jean Fume le 11.12.2019 21:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bilan ou papier carbone

    Et dans 30 ans, un tiers des lecteurs d'aujourd'hui seront déjà morts, c'est mathématique, on ne vit pas plus de 85-100 ans. Ceci mis à part, enterrons nos morts, les cramer engendre beaucoup de fumée et un cadavre contient plus de 60% d'eau donc il faut beaucoup de mazout pour le brûler

    • Sam Faipoucer le 12.12.2019 17:38 Report dénoncer ce commentaire

      Reverdir les déserts

      Une nouvelle technique consiste à se faire transformer en compost.

  • la seule solution le 11.12.2019 17:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    stop immigration de masse

    Arrêtez l'immigration de masse, le bilan sera abaissé. De plus, les Suisses pourront à nouveau travailler

    • Pierre de Fribourg le 11.12.2019 23:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @la seule solution

      Et respirer

    • Legros le 12.12.2019 11:14 Report dénoncer ce commentaire

      Immigration = pollution

      Et oui immigration de masse = pollution à tous les niveaux. Mais les verts-socialos ne veulent pas voir l'évidence.

    • Dumègre le 12.12.2019 17:40 Report dénoncer ce commentaire

      @Legros

      Clairement, ils n'ont pas la lumière à tous les étages.