Jura

01 décembre 2019 11:36; Act: 01.12.2019 13:56 Print

«On a vu beaucoup de roux cachant leurs cheveux»

Entre 200 et 250 personnes se sont réunies ce week-end aux Breuleux (JU) pour le premier Festival des roux en Suisse.

Le festival célèbre les roux pour la première fois en Suisse.
Sur ce sujet
Une faute?

Le premier Festival des roux en Suisse s'est déroulé vendredi et samedi aux Breuleux, dans le canton du Jura. Initié par le croque-mort et homme de théâtre François Vorpe, roux lui-même, la manifestation visait à donner la parole aux roux et à sensibiliser le public à la différence.

Le festival a attiré entre 200 et 250 personnes sur les deux jours. «On aurait souhaité une affluence plus large. Mais la qualité était là avec des conférenciers et intervenants très intéressants. Tout s'est bien passé», explique à Keystone-ATS François Vorpe à l'heure du bilan. La manifestation a eu lieu au café-théâtre Les Planches. Elle était ouverte à tous et pas qu'aux seuls roux.

L'entrepreneur de pompes funèbres du Jura bernois reconnaît que la majorité du public n'était pas rousse. «Il y a encore beaucoup de gêne, surtout chez les hommes. On a vu beaucoup de roux cachant leurs cheveux sous une capuche ou un bonnet. On a reçu beaucoup de messages de roux qui nous ont dit ne pas vouloir venir, gênés ou ne voulant pas jouer les 'bêtes de foire'», a-t-il observé. Au final: quelques femmes rousses mais pratiquement pas d'homme roux, selon lui.

Succès médiatique

Cela dit, François Vorpe se félicite de l'écho médiatique qu'a suscité son festival. «C'est peut-être la plus grande réussite. Cela a permis d'ouvrir le débat», dit-il. Pour l'organisateur, il s'agissait de faire évoluer les mentalités et de faire reculer les préjugés et stigmatisations dont sont victimes les rouquins, en particulier les enfants.

Des conférenciers ont animé les soirées de vendredi et de samedi. Parmi eux le chercheur et essayiste Jean-Nicolas de Surmont ou le coauteur du livre «Rouquin, rouquine» Xavier Fauche. Un film sur la rousseur a aussi été projeté. Malgré plusieurs sollicitations, aucune célébrité à la chevelure rousse n'a fait le déplacement.

(nxp/ats)