Valais

01 décembre 2011 07:49; Act: 01.12.2011 08:49 Print

Branle-bas de combat afin de dompter le Rhône

par Joël Espi - Trois importants chantiers ont été annoncés en deux semaines. Le fleuve est-il devenu trop dangereux?

storybild

Les travaux de rénovation des digues de Sion ont été lancés le 21 novembre dernier. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Un crédit de 2 millions a été débloqué d’urgence par le Conseil d’Etat, jeudi passé. Objectif: réparer la berge de Saint-Maurice. Le fleuve y menace des voies CFF et un pylône électrique. Dans la région d’Aigle, la rive a été renforcée contre les animaux «fouisseurs» comme les blaireaux ou les renards. Enfin, des rénovations pour 4 millions sont en cours pour protéger Sion d’une rupture de digue.

Cette série d’actions, annoncées ces quinze derniers jours, indique-t-elle une dangerosité accrue du fleuve? Excepté pour Saint-Maurice, il s’agit en fait de «travaux anticipés» sur le projet de troisième correction du Rhône. L’ancien tracé du cours d’eau a 150 ans, et ne répond pas aux exigences actuelles en matière de sécurité. Les mesures seront des «morceaux» de l’ou­vrage définitif.

D’autres travaux auront lieu au Bouveret et à Sierre. La ­troisième correction est en train d’être mise à jour, à la suite d’une consultation populaire.