La police intervient sur la Transjurane

22 février 2010 10:14; Act: 22.02.2010 16:38 Print

Branle-bas de combat pour un cochon dans un tunnel

Un cochon s’est fait la malle, lundi matin, et est entré dans le tunnel de la Transjurane, à la hauteur de Courgenay. La police a dû fermer l’autoroute pour pouvoir mettre la main sur la bête, qui a fini sa course à l’abattoir.

storybild

Les policiers étaient hilares, raconte le témoin de la scène. (Photo: Lecteur-reporter)

Une faute?

«Mais qu’est-ce qu’on a ri», raconte un lecteur, hilare, qui a assisté à la scène. Et il y a de quoi. Lundi matin vers 9 heures, cet automobiliste s’est retrouvé nez-à-nez avec un cochon de plus de 200 kilos dans le tunnel de la Tranjurane, derrière lequel courraient une policière et le propriétaire de l’animal.

«C’était le branle-bas de combat, mais tout le monde riait», poursuit le témoin. Vu la taille de la bête, les policiers ont eu toutes les peines du monde à l’attraper, poursuit le lecteur. L’autoroute a même été fermée une dizaine de minutes face au danger que représentait la présence de l’animal sur la chaussée.

La police cantonale jurassienne explique que le cochon est tombé de la remorque qui l’emmenait à l’abattoir. Quatre gendarmes ont été mobilisés pour le rattraper et le rendre à l’éleveur qui a pu poursuivre sa route, emmenant l’animal vers son funeste destin.

(tpi)