Neuchâtel

07 février 2019 16:26; Act: 07.02.2019 16:33 Print

Bulgari veut délocaliser toute une unité en Irlande

par Francesco Brienza - Une quarantaine de postes pourraient être supprimés d'ici la fin de l'année. Une procédure de consultation va démarrer.

storybild

La société emploie environ 550 personnes en Suisse. (Photo: Google)

Sur ce sujet
Une faute?

Les employés concernés ont appris la nouvelle lundi. L'unité neuchâteloise de logistique du groupe Bulgari pourrait être délocalisée en Irlande à la fin de l'année. C'est en tous cas le souhait de la société. Le projet coûterait leur poste à une quarantaine de personnes. «S'il se concrétise, nous ferons tout notre possible pour organiser un redéploiement du personnel dans la société, ou tout le moins au sein du groupe LVMH (ndlr: propriétaire de Bulgari)», confirme à 20 minutes Jean-Christophe Babin, directeur général de la marque.

Au niveau mondial, le département logistique de Bulgari est réparti sur plusieurs sites. A Neuchâtel, on stocke les montres, produites en Suisse, mais surtout la joaillerie, produite en Italie. «L'idée est de regrouper ces stocks dans notre site logistique principal de Dublin, reprend Jean-Cristophe Babin. Et éviter ainsi l'incertitude liée à la conversion de devises.» Cette décision ne met pas en péril la pérennité de la marque en Suisse. Elle y emploie actuellement quelque 550 personnes.

Du côté des autorités, on accueille l'annonce avec fatalisme. «Chaque emploi perdu est regrettable, observe Jean-Nathanaël Karakash, Conseiller d'État neuchâtelois à la tête de l'Économie. Nous allons tout faire pour trouver des solutions d'accompagnement pour les éventuels travailleurs qui resteraient sur le carreau si le plan est confirmé. Mais je suis confiant: Bulgari est un partenaire fiable.» Chez Unia aussi, on se prépare à lutter pour sauver les emplois. «Une procédure de consultation va démarrer la semaine prochaine», indique Derya Dursun, secrétaire syndicale. Celle-ci pourrait durer quelques semaines. Et les principaux concernés? «Ils sont sous le choc, évoque-t-elle. J'ai reçu plusieurs coups de fil cette semaine. L'inquiétude est énorme. Pour eux, perdre un travail, c'est comme perdre un bras.»

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Karim le 07.02.2019 17:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et un de plus en moins

    Avant le Brexit ? Choix judicieux ? Quant au syndicat UNIA... Faites ce que je dis, pas ce que je fais. Ils sont propriétaires de 3 immeubles d'époque aux loyers abordables à côté de chez Bulgari qu'ils vont raser en mettant à la porte tous les locataires actuels pour faire 3 immeubles tout neufs à gros loyers... Ben du coup, ça va être difficile à remplir sans les salaires des cadres de Bulgari... Fantastique société où tout le monde se tire des balles dans le pied. Bien dommage pour l'économie neuchâteloise

  • Amateur le 07.02.2019 17:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pas assez dans les poches !!

    Cette marque travaille dans le luxe !! Et maintenant il se paye le luxe de licencier !! Toujours pas assez d'argent !! Un Suisse écoeuré !!

  • un du metier le 07.02.2019 16:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    joailliers

    toutes ces sociétés qui délocalisent devraient avoir de taxes d'importation du 30% minimum .. .. de toute façon ils vivent sur une renommé d'il y a 50 ans ce qui font est quelconque ,chargé et pas de bon gout c'est bling bling , .. tous les grands joailliers sont devenus accessibles au peuple pour survivre mais la qualité d'antan n'y est plus ... si je pouvais raconter ici les conneries que des vendeurs m'a débité sur un collier en diams ... sont des jeunes frontaliers payés au coup de fusil et sans formation alors improvisent .. je pourrais en raconter ... des bourdes des grands

Les derniers commentaires

  • Neuneu Encolère le 13.02.2019 19:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et vous êtes surpris?

    Neuchâtel, morne plaine, qui voit tous ses contribuables la fuir comme la peste! Presque toute la police neuchâteloise habite de l ' autre côté du lac pour ne pas payer les impôts qui contribuent à ses salaires! Et ces ripoux, qui vous collent dans le canton qui les paie, n ´ ont même pas honte de se comporter comme des petites crapules! Alors je comprends pourquoi les entreprises quittent ce canton géré par une clique d ´ incapables!

  • Moi Non le 09.02.2019 17:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et ça vous étonne ?

    Et vous êtes surpris? Avec les têtes de noeud au Château, c ´ est normal! Les socialistes sont en train de saigner ce canton! Même les flics délocalisent leur leur domicile fiscal! La plupart habite entre Gals et Estavayer et travaille à Neuchâtel! Leurs impôts servent à payer les vaudois et fribourgeois! Bravo, belle mentalité !

  • Langue Debois le 08.02.2019 22:31 Report dénoncer ce commentaire

    Lobotomie

    On appelle ça le « management agile » dans les dernières diarrhées managériales à la mode

  • Helvetikos le 08.02.2019 19:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Swiss label

    Fini l'appellstion: Made in Switzerland

    • Olivier Kull le 08.02.2019 19:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Helvetikos

      Pas du tout!!!! Des montres fabriquées en suisse et envoyées pour stockage avant envoi dans les différents pays

    • Pensif12 le 08.02.2019 21:45 Report dénoncer ce commentaire

      Bulgari

      @ Helvetikos Ci-dessous le message d'accueil de Bulgari. Swiss made ne semble pas être leur argument de vente BULGARI Bulgari. Depuis 1884. Depuis plus d'un siècle, Bulgari impose sa vision du style italien en joaillerie. Un esprit créatif tourné vers l'avenir qui tire sans cesse son inspiration de la beauté intemporelle de l'art grec et romain tout en lui conférant une touche contemporaine inimitable. Grec comme son fondateur, Sotirio Bulgari, et romain comme la culture qu'il épousa.

  • teetwe le 08.02.2019 18:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Déjà vu...

    Ça me rappel il y a 10ans (fin 2009) après 11ans chez eux, pas grave j'ai trouvé mieux depuis... Courage pour ceux qui vont devoir retrouver du boulot!