Fribourg

19 septembre 2019 08:17; Act: 19.09.2019 22:15 Print

Condamné à de la prison pour des menaces

Un paysan avait exprimé sa colère contre l'administration en évoquant la possibilité d'en «tuer un par an». La justice n'a pas apprécié.

storybild

(Photo: Keystone)

Une faute?

«On devrait avoir le droit de tuer un fonctionnaire par année pour faire peur aux autres.» Un éleveur, fâché contre le Service cantonal vétérinaire, qui avait saisi ses bêtes, s’était lâché sur les réseaux sociaux et lors d’un coup de fil passé à une collaboratrice du service, rapporte laliberte.ch. Lors de cet appel, il avait aussi parlé de se suicider et de tuer ses vaches.

Estimant qu’il s’agissait de menaces sérieuses, le Ministère public a condamné ce quadragénaire à 2 mois de prison avec sursis, ainsi qu'à une amende de 300 francs.

(20 minutes)