Neuchâtel

08 septembre 2009 12:36; Act: 08.09.2009 12:37 Print

Décès de Louis-Albert Zbinden

L'écrivain et journaliste neuchâtelois Louis-Albert Zbinden s'est éteint à Paris à l'âge de 86 ans.

Une faute?

Après des études à Genève, il a travaillé à la Radio suisse romande (RSR) dès 1947. Ce dramaturge et poète a signé plusieurs romans ainsi que des nouvelles.

Le décès a été annoncé par le «Quotidien jurassien» dans son édition de mardi. Se qualifiant de Jurassien neuchâtelois, Louis- Albert Zbinden fut correspondant à Paris de plusieurs organes de presse.

Il a réalisé pour la RSR maintes émissions littéraires, en particulier avec l'écrivain Louis-Ferdinand Céline. Ses auditeurs appréciaient beaucoup ses chroniques «Le regard et la parole» diffusées de 1977 et 1986, le samedi matin. Il y commentait avec verve des faits d'actualité.

Il laisse une vingtaine d'ouvrages. Ce sont par exemple le recueil de poésie «Les yeux ouverts» paru en 1956, les romans «L'emposieu» (1981), «L'orgue de Barbarie» (1988) et «Le Pollen de Satan» (1992) ainsi que des nouvelles réunies sous le titre «Marie Casamance, suite jurassienne» en 1995.

Atteint dans sa santé depuis quelques années, Louis-Albert Zbinden était très affecté depuis quelques mois par le décès de sa troisième épouse, indique le journal. Il sera enterré à Paris.

(ats)