Insertion

19 mai 2019 21:23; Act: 19.05.2019 21:23 Print

Décrocher un «véritable» job malgré son handicap

par Sophie Pieren - De plus en plus d’entreprises emploient des personnes en situation de handicap. Avec l’appui de certaines organisations.

storybild

Service, vente, secrétariat: tous les secteurs souvrent au handicap. (Photo: iStock)

Une faute?

Toucher des prestations de l’assurance invalidité ne veut pas dire qu’on est incapable de travailler. La rente indemnise la perte de gain engendrée par la limitation physique ou psychique. Autrement dit, il est tout à fait possible d’occuper un poste de travail alors même qu’on perçoit une rente en raison d’un handicap. «Et c’est même important pour la personne. Dans notre société, le travail fait partie de l’identité», appuie Sylvie Thorens, directrice de Pro Infirmis Vaud.

Contrat standard en entreprise

Si les ateliers protégés sont connus du public, peu de gens savent que des «vraies» entreprises accueillent, elles aussi, des personnes en situation de handicap. Et avec des contrats de travail standard.

Dans le canton de Vaud, c’est possible grâce à la prestation insertH de Pro Infirmis Vaud. «Notre objectif est de permettre aux personnes de se sentir insérées et reconnues par la société en travaillant dans le monde réel», explique Sylvie Thorens.

Postes taillés sur mesure

À l’heure actuelle, 144 personnes occupent un poste grâce à cette solution, dans plus de 80 entreprises du canton. Commerces, restaurants, industries, collectivités publiques: les employeurs partenaires de ce projet sont issus de tous les secteurs.

Les postes proposés sont taillés sur mesure, en fonction du handicap de la personne. «Tous nos candidats apportent un avantage bénéfique à l’entreprise. Ils effectuent des tâches à rendement peut-être moins soutenu mais dans des compétences parfois très pointues, et leur présence apporte beaucoup aux équipes.»