Saint-Gingolph (VS)

03 septembre 2019 12:03; Act: 03.09.2019 17:40 Print

Des chèvres dévorées par le loup en pleine journée

Un carnage a eu lieu à quelques dizaines de mètres d'un chalet d'alpage en plein jour. Rien de complètement nouveau toutefois.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

La journée semblait se dérouler normalement, lundi, à l'alpage de l'Au de Morge, en-dessus de Saint Gingolph (VS). Les quatre chèvres de compagnie étaient sorties pour la journée, tandis que le troupeau de vaches paissait tranquillement et que les travailleurs vaquaient à leurs occupations autour du chalet.

«Nous avons vu les chèvres en vie à 7h du matin, atteste Alessio, fromager à l'Au de Morge. A 15h, une promeneuse est venue nous signaler que deux d'entre elles gisaient, à moitié dévorées, à moins de 80 mètres du chalet.» Le coupable: un loup, peut-être même deux. «Un chasseur passé boire un verre quelques jours avant nous avait justement signalé des cris de loup. Mais, comme tout s'était toujours bien passé, on ne s'est pas méfiés.»

Visibilité réduite

Le fait est que cette attaque en plein jour inquiète le fromager. «L'activité humaine ne fait plus peur au loup, apparemment. Il y a quelques semaines, un vacher a dû protéger un troupeau pendant une heure durant la nuit avec juste une lampe de poche. Être face à un humain ne l'a pas fait partir tout de suite.»

Yvon Crettenand, biologiste au service valaisan de la faune, confirme que l'attaque est bien l'oeuvre d'un loup, ou en tout cas d'un grand canidé. Des échantillons de salive ont été prélevés en vue d’analyse ADN. Le moment de l'attaque, par contre, ne le surprend pas. «Les attaques de jour surviennent plus souvent lorsque la visibilité est réduite par mauvais temps, ce qui était le cas lundi, explique-t-il. Et maintenant qu'il y a davantage de loups, nous nous attendons à davantage d’attaques diurnes sur des animaux de rente, y compris à proximité des humains.»

Quant aux déboires des paysans, le biologiste rappelle que des informations concernant les méthodes de protection ont été données ce printemps par le service cantonal de l’agriculture, en charge de la protection des troupeaux. A l'Alpage de l'Au de Morge, un responsable de la protection des troupeaux va venir faire ses recommandations, indique Alessio.

(rmf/gma)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Bruce le 03.09.2019 12:18 Report dénoncer ce commentaire

    Et alors ?

    Je me demande pourquoi on fait encore des articles là-dessus ? Y a des loups, des renards, et autres lynx dans la nature et apparemment, ils ne sont pas encore végans. Allez-vous aussi faire des articles sur les biches qui vont chaparder dans les champs ? Il y aurait un panneau "ne pas manger les chèvres" à l'entrée de la propriété, je comprendrai, mais là...

  • VW le 03.09.2019 12:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Loup végane

    Le loup c'est beau mais il doit manger du Kinoa. Vous voulez des loups mais végane ! MDR

  • luki le 03.09.2019 12:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    normale

    Faut bien qu'ils se nourrissent ! Ils sont plus légitimes que nous...

Les derniers commentaires

  • Baba le 04.09.2019 19:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et ouais

    Et les humains qui mangent de la viande ? Tout ces animaux abbatus et encore maltraités... On en parle ? Une évidence pour ces loups!

  • Juste un constat le 04.09.2019 08:42 Report dénoncer ce commentaire

    Du temps à perdre certains

    Je constate que beaucoup de Fake News circulent ici avec les pseudos Trump, amédée, zorgl, marie, .... tous la même clic qui ont le temps de venir s'amuser ici la journée à venir systématiquement attiser la malfaisance et lobscurantisme. Anti-système, anti-social, anti environnement, anti écolo, ils ne sont là que pour déverser leur fiel dans tout les sujets, c'est vraiment pathétique. Ils jouent aux hooligans des réseaux sociaux en fait. C'est vraiment lamentable et malsain. Personne ne devrait plus leur répondre, ils feraient ainsi leur stupide monologue.... seuls.

  • JMG le 04.09.2019 07:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vegan

    Heureusement qu'il n'a pas attaqué les raisins et les abricots, il aurait eu tout le valais sur le dos.

  • marcValais le 04.09.2019 07:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et si on parlait de Pollux ?

    Le grand méchant loup n'est pas seulement dans les livres d'enfance.

  • Serge F le 04.09.2019 06:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les vrais carnivores

    Oui et ? Donc un loup se nourri et il faudrait l'éliminer ?!? On tue combien d'animaux par jour pour la consommation humaine ? Alors que nous on pourrait s'en passer ? Les animaux carnivores non.

    • Collère le 04.09.2019 07:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Serge F

      Le loup, lui dévore la bête vivante dans d'atroces souffrances. Il peut même en dévorer plusieurs en laissant les bêtes agoniser. Voilà la différence Un jour ce fera un enfant, un promeneur, vous -même ! En meute ils ont même attaqué un âne ainsi qu'un de ces grands chiens.

    • Bronco1 le 04.09.2019 07:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Collère

      Tout à fait d'accord ! Quand le garde manger sera vide, gibier, moutons, chèvres ou veaux, le loup devra bien se nourrir. Alors il s'attaquera à l'homme, les enfants seront en danger. Avec leur prolifération, 7 louveteaux dan Le Chablais et 3 dans le Jura, cela ne saurait tarder.