Neuchâtel

21 décembre 2011 08:54; Act: 21.12.2011 11:58 Print

Des divorces qui pèsent sur l’Etat

par Abdoulaye Penda Ndiaye - Six mariages sur dix finissent en divorce dans le canton. Un record suisse. L’Etat doit ainsi fournir deux fois plus d’aide sociale que la moyenne aux parents seuls.

Sur ce sujet
Une faute?

Pour la deuxième année d’affilée, Neuchâtel est le champion de Suisse de l’aide sociale. Avec un taux de 6,5%, ce canton dépasse largement la moyenne nationale (3%). «Nous avons aussi le nombre de divorces le plus élevé de Suisse, avec 60%», rappelle Raffaele Fasano, chef de l’Office cantonal de l’aide sociale.

Pour couvrir ses besoins vitaux, une famille monoparentale neuchâteloise sur trois bénéficie de cette prestation de dernier recours. Soit le double de la moyenne nationale.

Pointe de l'iceberg

Mais les divorces ne sont que la pointe de l’iceberg. Neuchâtel doit aussi ce classement peu flatteur aux modestes ressources allouées en amont à ses administrés: «Nos bourses d’études et nos avances sur pensions alimentaires sont parmi les plus basses du pays. Il n’y a pas encore, comme dans d’autres cantons, de prestations complémentaires pour les familles», poursuit Raffaele Fasano.

A ce tableau s’ajoutent des salaires bas et un taux de chômage élevé (6,2% en 2010, alors que la Suisse se situait à 3,8%). En proportion de la population dépendant de l’aide sociale, Vaud pointe au 3e rang et Genève au 5e.

Grandes agglomérations en tête

Sans surprise, les grandes agglomérations forment le peloton de tête. En revanche, Fribourg, le Jura et le Valais se situent au-dessous de la moyenne nationale.

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Maret le 21.12.2011 11:13 Report dénoncer ce commentaire

    Triste vie!!

    J'ai divorcé car ma femme ne supporté plus le faite d'arriver a chaque fin du mois avec 100.- sur notre compte. En fréquentant mes voisin Kosovar et Italien j'ai compris que souvent c'est une question de mauvaise gestion et le simple fait de demander des aides nous détruits psychologiquement. Je me suis posé la question a savoir comment ils tournent ces gents avec un salaire moins élevé que le mien? Première réponse le loyer. Moi 2400.- et eux 700 d'hypothèque! et en plus 200'000.- de plus-value sur leur bien en 5 ans. Le plus terrible c'est que je doit céder la moité de ma lpp a ma femme.

  • Albert le 21.12.2011 10:08 Report dénoncer ce commentaire

    Solution

    Il faut forcer les gens à rester en couple ^^

  • Un neuchâtelois le 21.12.2011 10:57 Report dénoncer ce commentaire

    Comme ça m'étonne...

    Dans ce canton, où le taux d'imposition vous englobe à peu près 2,5 salaires sur 12, faut pas s'étonner... quant au chômage, et bien d'une part arrêtez d'engager des frontaliers (Chaux-de-Fonds et Le Locle, il n'y a que des plaques "25" dans les parking des boites horlogères, par exemple...) et d'autre part, arrêtez de conforter les gens dans le chômage... plusieurs amis, qui sont au chômage ou à l'aide sociale, gagnent plus d'argent que moi, qui travaille dans le secteur touristique à 110%.... on peut comprendre que les gens n'aient pas envie de bosser...

Les derniers commentaires

  • Morgarten le 23.12.2011 13:26 Report dénoncer ce commentaire

    Marre de payer !

    Dans la majorité des cas de divorces, il y a toujours un ou une responsable. Faudrait peut-être mieux réfléchir avant de se marier ou de faire des gosses, plutôt que de compter toujours sur la générosité des co-ntribuables. Merci aussi aux féministes poilues qui n'ont pas ménagé leurs efforts pour démontrer aux filles que le mariage était une pratique avilissante. Triste époque. Devrait-on suggérer une assurance-divorce à conclure le jour du mariage ?. Ben non, aucune chance : ça coûterait trop cher aux assureure !

  • Mimosa le 21.12.2011 20:29 Report dénoncer ce commentaire

    Décidément ....

    ...., sur Neuneuchâtel, on se tapent tous les reccords négatifs !

    • Meuhnon le 22.12.2011 11:13 Report dénoncer ce commentaire

      Pouilleux & Cie

      C'est plus facile....

  • con-tribuable le 21.12.2011 20:23 Report dénoncer ce commentaire

    Normal que les contribuables paient

    Après tout c'est nous qui avons mis un flingue sur la tempe des divorcés pour les obliger à se marier et faire des enfants puis divorcer quand ils se sont lassés l'un de l'autre en se fichant du sort des enfants. Ca n'est bien sûr pas du tout à eux d'assumer leurs choix.

  • Maél le 21.12.2011 13:30 Report dénoncer ce commentaire

    féminisme

    Quand les médias cesseront de vanter seulement la mère de 30 ans, célibataire, indépendante qui doit travailler pour avoir du pouvoir, et le max de fric. Au lieu de promouvoir la famille, la cohésion entre les membres, l'amour pour son foyer que ce soit pour l'homme et la femme. Le féminisme actuel y est pour beaucoup même si ce n'est pas tout. Je ne dénigre pas les femmes qui font un choix de carrière mais qu'on cesse plutôt de dénigrer celles qui font le choix d'être mères.

  • Philgood le 21.12.2011 13:19 Report dénoncer ce commentaire

    Et encore...

    ...la statistique ne dit pas non plus le nombre de divorces engagés uniquement pour des raisons fiscales, la taxation en couple étant la plupart du temps plus lourde que pour les personnes seules (à revenu égal). De quoi motiver certains à divorcer et d'autre à ne pas se marier.

    • Darth le 21.12.2011 14:56 Report dénoncer ce commentaire

      pas que ça

      je confirme les propos de Philgood. On voit de plus en plus de personnes divorcer pour ramasser du fric et ce dans toutes les tranches d'âge, du jeune couple aux retraités. Mais vous voyez aussi des petits malins qui divorcent et qui ensuite se remettent ensemble. Là, ils déduisent bcp plus et vivent encore mieux que quand ils étaient mariés. Si l'état arrêtait déjà de voler les couples mariés (la discrimination a été dénoncée par le TF, mais la Conf fout rien et certains cantons non plus), ça irait bien mieux