Réseau Santé Valais (RSV)

02 février 2011 11:20; Act: 02.02.2011 11:28 Print

Des factures sous la loupe

Les procédures de facturation du Réseau Santé Valais (RSV) pourraient contrevenir à la loi fédérale sur les produits thérapeutiques. Une enquête est en cours.

Une faute?

L'inspection cantonale des finances vérifie les procédures de facturation du Réseau Santé Valais (RSV). Elles pourraient contrevenir à la loi fédérale sur les produits thérapeutiques. Les conclusions de l'enquête devraient tomber d'ici fin mars.

Selon la législation, les éventuels rabais accordés par des fournisseurs de produits thérapeutiques doivent obligatoirement être répercutés sur la facture finale du patient. Or, selon un article paru jeudi dans «Le Temps», cela ne serait pas ou pas systématiquement le cas au RSV.

«Nous avons en effet reçu des informations allant dans ce sens et actuellement, nous sommes en train de mener des contrôles», a confirmé à l'ATS le chef de l'inspection cantonale des finances, Christian Melly. Les conclusion du rapport seront remises notamment au Grand Conseil et au Conseil d'Etat valaisans.

Pluie de critiques

Qu'elle incrimine ou non le RSV, cette enquête de l'inspection des finances tombe au plus mal pour le réseau valaisan qui essuie une pluie de critiques depuis une année environ. Le dernier événement en date est la démission du gynécologue Nicolas de Quay qui par voie de presse a vivement critiqué l'institution.

Le gouvernement valaisan a mandaté la Fédération Hospitalière de France (FHF) pour analyser les prestations et la gestion du RSV. les résultats de cet audit «neutre et indépendant» sont attendus pour fin mars.

(ats)