Crans-Montana (VS)

25 avril 2019 13:16; Act: 25.04.2019 13:20 Print

Des rapports pointent du doigt le mécène Vitek

Des documents secrets rendus publics indiquent que le milliardaire a fait passer ses intérêts avant ceux des communes lors de transactions liées aux remontées mécaniques CMA.

storybild

Le milliardaire est également visé par une plainte aux Etats-Unis. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Le président des remontées mécaniques de Crans-Montana Philippe Magistretti et son actionnaire majoritaire, le milliardaire tchèque Radovan Vitek, auraient violé la loi en faisant passer les intérêts de leur compagnie avant ceux de la commune. C'est ce que révèlent des rapports secrets enfin rendus publics grâce à la loi sur la transparence, et décryptés par «Le Temps», «Le Nouvelliste» ou encore «24 heures».

Parmi les griefs formulés figure notamment une surévaluation d'une entreprise rachetée par CMA à CPI, la holding du millionnaire, créant un préjudice de plus de 2 millions pour les communes du Haut-Plateau. Des manquements dans l'information aux actionnaires concernant des décisions importantes sont aussi pointées du doigt. En résumé, les deux hommes sont accusés d'avoir violé leur devoir de fidélité vis-à-vis de CMA, ce que réfute Philippe Magistretti dans «Le Temps», estimant que les rapports ont été réalisés sur la base d'une documentation incomplète.

Un volet judiciaire est déjà fermé. «Le Nouvelliste» ajoute que les communes, qui auraient pu déposer plainte elles-même, auraient risqué le retrait du mécène Radovan Vitek, «poumon économique de CMA» des activités de la région, et ont donc renoncé. Une compensation est intervenue peu après. Une enquête est cependant toujours en cours.

(rmf)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Nadine Puippe le 25.04.2019 13:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Christophe Darbellay

    Et pourquoi ne parle t-on pas de la responsabilité de Christophe Darbellay dans cette affaire ?

  • marcValais le 25.04.2019 13:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mais oui tout le monde il est bon ...

    Et dire qu il y a des gens qui croient que c est un bienfaiteur.... Sa présence est liée à des intérêts personnels financiers importants. Ici les gens se font avoir et disent rien.... dans son pays il serait coupé en rondelles....

  • Fred le 25.04.2019 13:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Valais

    Non bravo continuer à brader notre pays à des voyous ... bravo les valaisans... beau respect de notre suisse !!!

Les derniers commentaires

  • Andreas California le 28.04.2019 11:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Monsieur

    Des politiciens rêveurs et naïfs et incompétents.....

  • Mike le 27.04.2019 19:50 Report dénoncer ce commentaire

    Clientélisme

    Noooooon. De la corruption en Valais... ça me coupe une jambe!

  • Courgette le 26.04.2019 22:12 Report dénoncer ce commentaire

    Cas d'école

    Je ne serais pas étonnée d'apprendre que le financement du mécène est ...blanc comme neige :-)

  • Courgette le 26.04.2019 21:43 Report dénoncer ce commentaire

    Question de temps

    Et bientôt il va en ressortir que le mécène utilisait la CMA pour blanchiment d'argent ...

  • Âne Onyme le 25.04.2019 22:47 Report dénoncer ce commentaire

    Business as usual

    Facile aux politiques et à la population de mettre la faute sur un entrepreneur. Il fallait réfléchir avant. Dans ce genre de business, on sait où on va. C'est trop tard pour vous plaindre. Les autres solutions vous coûtaient personnellement trop chères. Retour de manivelle