Saint-Maurice (VS)

22 mai 2019 09:52; Act: 22.05.2019 10:36 Print

La prof de natation refuse de payer une taxe déchets

par Julie Müller - Une instructrice a vu ses coûts pour l'utilisation du bassin municipal augmenter de plus de 20%. Et ses recours auprès de la commune sont restés sans effet.

storybild

La commune n'a pas l'intention de changer sa politique. (Photo: Shironosov)

Une faute?

La nouvelle facturation du traitement des ordures en vigueur depuis 2018 à Saint-Maurice (VS) ne fait pas l’unanimité. Valérie Duc, professeur de natation à son compte depuis 25 ans, propose deux heures de cours par semaine à la piscine municipale de sa commune de résidence.

Payant 750 francs par an la location des bassins, l'instructrice est tombée des nues en décembre dernier, lorsqu'elle a reçu pour la première fois de sa carrière une facture portant sur une taxe déchets pour entreprise. «En tant qu'indépendante, je ne m'en sors plus si je dois régler 160 francs en plus de la location à la piscine. Tout devrait être inclus», proteste-t-elle.

Elle est d'autant plus étonnée qu'elle donne également des leçons dans la commune de Collombey, sans devoir payer aucune taxe.

Demandes d'explications à répétition

Après un premier recours déposé par Valérie Duc en début d'année, la Municipalité lui a renvoyé la même facture en déclarant ne pas pouvoir entrer en matière. La deuxième tentative de la prof est restée lettre morte: seul un rappel, daté d'avril, lui est parvenu sans autre explication.

Valérie Duc n'est pas la seule dans cette situation. La dirigeante d'une autre école de natation trouve elle aussi la taxation exagérée: «Le tarif de 160 francs n'est que le minimum.» Elle aussi a cherché à obtenir des explications mais, sans réponse des autorités, elle a fini par régler sa facture.

Pas de changement en perspective

Damien Revaz, président de Saint-Maurice, comprend l'agacement exprimé par ces deux enseignantes. «Nous tentons de gérer la transition, mais nos services sont dépassés, précise-t-il. Concernant la location des bassins et la taxe déchets, tout est une question d'interprétation du contrat.»

Un argument pas convainquant pour Valérie Duc. «Les faits sont là, nous sommes une dizaine de professeurs indépendants à payer la location des bassins de ce lieu public, en plus de l'entrée payée par nos élèves. La taxe devrait y être intégrée.»

Mais le président de la commune campe sur ses positions. «Actuellement, nous ne couvrons pas nos coûts d'exploitation. Si la taxe devait être incluse dans la location des bassins, nous augmenterions le prix des loyers.»

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Jean le 22.05.2019 10:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Simple

    C'est simple comme bonjour... Madame, créé votre association de nageurs et ensuite louez la piscine au nom de l'assoc et plus de taxes, vu que les associations ne sont pas taxées pour les déchets... Je sais, c'est aberrant mais le système pousse les honnêtes gens à ça...

  • Jaimes Lesous le 22.05.2019 10:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    100% $UI$$E

    Et les taxes contre la connerie c'est pour bientôt ?

  • Klk le 22.05.2019 10:32 Report dénoncer ce commentaire

    La vie de patron

    Bienvenue dans la vraie vie de patron, pompé de tous les côtés.

Les derniers commentaires

  • @Georgy G' le 06.06.2019 06:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Planète ou ras-le-bol

    Pour sauvez la planète c'est le prix à payer. Faut comprendre qu'en Suisse "elles-ils" ont pris la décision de cloner un Etat d'Afrique dont Sa Majesté Réside en Suisse. Vous devez connaître le principe ou tout se paye. Une prof parle et les élèves doivent payer pour l'entendre.

  • Ete le 05.06.2019 22:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Piscine

    Tout est une histoire d'argent dommage pour les enfants qui suivent des cours !!!!!

    • @Hiver le 06.06.2019 06:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Ete

      Et les parents qui doivent payer, sa compte aussi.

    • @On écrit sur les murs STOP le 06.06.2019 06:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Ete

      Les enfants ne sont pas obligés de suivre la sur-consommation. On a des gouilles, le Rhône, Lavey, et une baignoire à la maison. Pas bon de trop gâter les enfants, une fois grand ils imagineront des trucs comme désévolution, pollution, etc. En fait voir leurs parents bosser comme des cons et ne rien avoir au final, eux disent STOP écoutez-les ces cris d'angoisse.

  • ancien de montreux le 24.05.2019 12:21 Report dénoncer ce commentaire

    impôts

    Impôts sur la quantité de mots utilisé par chaque citoyen par jour. Les mots d' autre langues que le français seront majorés de 14,87 % en 2019. Impôts sur le nombre de pas par citoyen par jour. Une étude cantonale sur la longueur des pas devra être mise à jour quotidiennement. Certains citoyens grandissent donc les pas aussi. Et pour finir, impôts sur la quantité de cheveux que porte chaque citoyen, une administration communale se chargera de compter les cheveux de ses citoyens. Dès que la quantité diminue, un impôt de 0,00079 centimes sera perçue par cheveux.

  • Mamounia le 23.05.2019 15:51 Report dénoncer ce commentaire

    Non, mais, attendez ...

    C'est beau de se battre "pour le principe" ... D'un côté, on lui réclame 13 francs ,33 par mois pour une activité "indépendante" de 8 heures par mois ! En regard d'une location de la piscine de Fr. 62,50 par mois. Il est un peu gros de prétendre qu'elle ne s'en sortira pas ! Combien d'élèves ? à quel tarif ? D'un autre côté, être taxée comme une "indépendante" pour une activité de 8 heures par mois, c'est insensé ! Et, si cette activité est vraiment indépendante, elle peut déduire les taxes et la location de ses "revenus" ... Elle sera donc moins taxée, fiscalement ...

  • anfb le 23.05.2019 09:16 Report dénoncer ce commentaire

    Egalité. Sacs = selon vos déchets.

    Vous n'etes pas au-dessus du retraité (minimal). Vous gagnez votre vie. Alors pas différente des autres.

    • Henri Deveau le 24.05.2019 20:01 Report dénoncer ce commentaire

      Parlons d'égalité c'est celaaaa

      Euh comme ce n'est pas beau d'être aussi aigri(e) à vôtre âge. Parce qu'"à votre époque" les profs de natation ne payaient pas de taxes déchets. Donc elle est où l'égalité avec ceux de maintenant ? De plus, on pourrait me renseigner sur la quantité de déchets produite par des... élèves nageurs ?? Tout cela est assez ridicule.

    • Kim Olivier le 27.05.2019 09:04 Report dénoncer ce commentaire

      @Henri Deveau

      A l'époque dont vous parlez les gens produisaient beaucoup moins de déchets! il y avait moins de surpopulation et les gens n'avaient souvent pas les moyens de se goinfrer comme maintenant, cette horrible société de rapaces qui s'engraissent, alors gardez vos leçons pour vous-même!