Moutier (BE)

01 février 2011 10:10; Act: 01.02.2011 16:06 Print

Du fumier pour un élu UDC

En rentrant de la séance du Conseil communal de Moutier (BE), Pierre-Alain Droz, conseiller agrarien, a découvert un tas de fumier devant sa porte.

storybild

L'entrée de la maison du conseiller Pierre-Alain Droz a été vandalisée. (Photo: www.rfj.ch)

Une faute?

Dans le Jura, les brouilles politiques semblent désormais se régler avec du fumier. Pierre-Alain Droz, élu au conseil de Ville de Moutier (BE), en a fait la fâcheuse expérience en rentrant de la séance du législatif, lundi soir. Des indélicats ont déversé un tas de fumier devant la porte de sa maison.

La séance de lundi a été particulièrement tendue. Ainsi, les autonomistes de l’Entente jurassienne, dont Pierre-Alain Droz faisait parti avant de rejoindre les rangs du parti agrarien, se sont abstenus au moment de l'élection de l'élu UDC à la commission de l’urbanisme. L'Entente manifestait ainsi son «mécontentement» par rapport à l'attitude de Pierre-Alain Droz durant la campagne électorale de l'automne dernier.

Acte revendiqué

Les rédactions des radios RFJ et RJB qui révèlent l'affaire, ont reçu, vers 21 heures lundi, un communiqué anonyme revendiquant l'acte. Les auteurs critiquent l'attitude de l'élu durant les dernières élections communales. Il est accusé «d'attaquer bassement ses adversaires», en s'en prenant aux «personnes plutôt qu'aux idées». Le fumier représente ainsi pour les auteurs de la revendication une récompense pour ses «attaques puisées dans le même substrat».

Interrogé par RFJ, RJB et «Le Quotidien Jurassien», Pierre-Alain Droz a critiqué une «action faiblarde qui démontre le sens de la démocratie dont font preuve» ses «ennemis politiques». Il n'entend pas porter l'affaire devant la justice.

(cga)