Valais

09 novembre 2018 13:12; Act: 09.11.2018 13:22 Print

Vague de solidarité pour un hockeyeur amputé

Atteint d'un cancer rare, le hockeyeur Nicola Jezzone (24 ans) a été amputé de la jambe gauche en mars. La Toile et le monde du hockey se montrent solidaires.

storybild

Le jeune hockeyeur valaisan Nicola Jezzone a vu sa vie basculer à cause d'un cancer des os qui lui a causé une amputation de la jambe gauche.

Une faute?

Joueur de la deuxième équipe du HC Sion-Nendaz 4 Vallées, Nicola Jezzone a contracté une tumeur maligne osseuse diagnostiquée en février dernier. Les médecins ont d'emblée préconisé des séances de chimiothérapie dans l'espoir d'endiguer cette maladie relativement rare. A peine un mois après, le Valaisan de 24 ans a dû être amputé de la jambe gauche.

Logisticien de métier et passionné de hockey, comme son père qui fut capitaine du HC Sierre, le jeune joueur a vu sa vie basculer. Son dossier AI est toujours en traitement. Pour avoir un peu plus de mobilité, Nicola Jezzone a besoin d'une chaise roulante et d'une prothèse qui ne sont pas prises en charge par les assurances.

Sa tante Silvana Lewis a alors eu l'idée de lancer une récolte de fonds sur les réseaux sociaux. Les dons ont afflué à une vitesse record, comme l'ont souligné les médias valaisans. «Nous nous attendions à 20'000 fr au maximum, soit le prix du fauteuil roulant. Mais en moins de 48h, le montant de 37'000 fr. a été atteint», salue avec reconnaissance Adrian Jezzone, le papa du jeune homme. «C’est juste magnifique. Il y a encore de la solidarité dans ce monde de fous. Cela me donne de la force», a réagi l'intéressé dans Le Nouvelliste.

Les hockeyeurs ne sont pas en reste

Le monde du hockey sur glace n'est pas en marge de cet énorme élan de solidarité. Ancien club de Nicola Jezzone, le HC Sierre organise une collecte de fonds en sa faveur le samedi 24 novembre devant l’entrée de la patinoire, lors de son match de championnat contre Bülach. Le club ne se limite pas à cette action. Il organise aussi, du 13 au 23 novembre sur ricardo.ch, une vente aux enchères des maillots (signés par tous les joueurs de la première équipe) arborés lors du match de coupe de Suisse contre HC Fribourg-Gottéron. L'argent récolté sera intégralement reversé à l'action Crowdfunding en faveur de Nicola Jezzone.
«J'ai trois enfants. L'aîné a le cancer et le second souffre de mucoviscidose. Les épreuves, notre famille connaît», soupire Adrian.

(apn)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Corinne le 09.11.2018 14:47 Report dénoncer ce commentaire

    Choquant !

    Et dire que les assurances paient pour la transformation d'un homme de 60 ans en femme, y compris des séances d'épilation. Vraiment dégoûtant !

  • Sam le 09.11.2018 13:26 Report dénoncer ce commentaire

    Assurance maladie... doit revoir sa copie

    Bravo la LAMaL... on paie un max... la LAMal nous saoule un Max quand on quitte le pays... écurant! Quel système dassurance maladie !!!!! Lourd, assurance pour les riches ....

  • Hélène le 09.11.2018 14:22 Report dénoncer ce commentaire

    Triste...

    Comme d'habitude....les assurances maladies sont utiles lorsque l'on est en bonne santé, mais si un gros pépin arrive...alors y a plus personne. Et puis l'AI, ben bon si c'est comme sur Vaud avec 2 ans d'attentes ou plus...je lui souhaite beaucoup de courage.

Les derniers commentaires

  • he le 10.11.2018 18:54 Report dénoncer ce commentaire

    Radinnerie

    Un cancer est une maladie et pas un accident voilà toute la différence , la SUVA est beaucoup plus généreuse avec le client pour payer les moyens auxilières , la complémentaire est très limitée en cas de maladie

  • Hubert Pelin le 10.11.2018 18:40 Report dénoncer ce commentaire

    Système d'assurance KO

    Il faut bien que ces pauvres assureurs et autres politiques qui font eux même parti des différents conseils d'administrations de ces pauvres compagnies d'assurance, et n'ont donc aucun intérêt à ce que ça change, puissent continuer à se payer leur pauvre train de vie....il serait tant que tout le monde réagisse....bon, moi je vais payer mes factures d'assurance avant qu'on m'envoie les poursuites.

  • Nahema le 10.11.2018 10:47 Report dénoncer ce commentaire

    Récolte de fond facile pour les stars

    Cest quand même facile, beaucoup de personnes sont amputées en suisse et ne peuvent pas soffrir de prothèse adaptées à leurs besoins. La popularité fait que oui... contente pour lui mais dégoûtée pour les autres !

    • Mais oui le 10.11.2018 13:29 Report dénoncer ce commentaire

      Mais oui

      Popularité????? Jhabite en Valais central et je nai jamais entendu parler de lui. Faut arrêter

  • Julie le 10.11.2018 09:00 Report dénoncer ce commentaire

    Ils Préfèrent dépenser en pub

    Jai pas vu si sur son maillot une assurance faisait de la pub

  • Jean-Albert le 10.11.2018 08:10 Report dénoncer ce commentaire

    histoire pas nette

    Pas très claire cette affaire. Une prothèse à 100'000 c'est extrêmement chère. Sûrement que les assurances remboursent des modèles standards et pas des modèles de luxe comme celle-là.