Le Landeron (NE)

23 novembre 2019 09:36; Act: 23.11.2019 09:36 Print

En trois ans, ce giratoire lui amoche deux fils et un chat

Une mère dénonce le comportement des automobilistes qui traversent le rond-point des Sauges. Elle a frôlé la catastrophe plusieurs fois.

storybild

Isabelle a vu deux de ses enfants être percutés au giratoire des Sauges, au Landeron (NE). (Photo: Google)

Une faute?

Isabelle a la poisse. En trois ans, deux de ses fils ont été renversés à vélo sur le même rond-point, au Landeron (NE). «A chaque fois, le scénario est le même, raconte-t-elle. Les voitures qui sortent de l'autoroute A5 en direction de Bienne (BE) roulent trop vite et ne voient pas les cyclistes à temps.»

Ce lundi, son ado de 14 ans a été heurté sur le chemin de l'école. Il a été légèrement blessé. «Il y a trois ans, c'est mon autre fils qui a connu la même chose exactement au même endroit, poursuit-elle. A un moment donné, il faut que les autorités réagissent, sinon il y aura un mort!»

Renseignements pris, ce rond-point n'est pas problématique d'un point de vue statistique. «En 2019, seuls trois incidents sans gravité y ont été répertoriés, note la police neuchâteloise. Le comportement des automobilistes n'est parfois pas adapté, mais ce constat pourrait être fait de pareille manière sur tous les giratoires du canton. Cela dit, nous comprenons l'exaspération de cette famille et lui exprimons notre compassion.»

Isabelle, qui a aussi vu un chat se faire percuter là, doit donc désormais en appeler à sa bonne étoile: «J'ai eu de la chance deux fois, c'est vrai, mais je ne veux pas que mon troisième enfant vive ça!»

(frb)