Canton du Valais

30 août 2019 18:28; Act: 30.08.2019 19:10 Print

Enquête au service de l'environnement valaisan

Le rapport remis par l'ex-chef du SEN Joël Rossier va faire l'objet d'une investigation de la part de la commission de gestion du gouvernement.

storybild

Joël Rossier (à droite) a remis cet été un rapport à l'inspection des finances et à la Commission de gestion du Grand Conseil (Cogest). (Photo: Keystone)

Une faute?

La commission de gestion du Grand Conseil valaisan (Cogest) va investiguer sur les dysfonctionnements potentiels au sein des instances cantonales en charge de l'environnement. Elle a auditionné l'ex-chef de service Joël Rossier.

Joël Rossier, ancien chef du service valaisan de l'environnement (SEN), a remis cet été un rapport à l'inspection des finances et à la Commission de gestion du Grand Conseil (Cogest). Cette dernière annonce jeudi dans un communiqué qu'elle a «pris connaissance des informations communiquées par le chef démissionnaire et qu'elle l'a auditionné».

Les documents remis par Joël Rossier et son entretien ont concerné «l'organisation et la gestion du département et de ses services pour permettre la bonne application du droit environnemental». C'est sur ces éléments que va investiguer la Cogest. Cette dernière précise qu'elle déposera un rapport dans «les meilleurs délais» mais qu'elle ne communiquera plus sur ce sujet d'ici-là. «

«Rupture de confiance»

Joël Rossier a démissionné en juin dernier et aurait dû quitter son poste à la fin octobre. Il a toutefois été libéré de son obligation de travailler par le Conseil d'Etat qui a évoqué une «rupture de confiance».

Le gouvernement cantonal a affirmé que le rapport déposé par Joël Rossier aux autorités de surveillance n'est pas la cause de son départ prématuré. Le désormais ancien chef du SEN a contesté la décision du Conseil d'Etat.

Dans une lettre intitulée «Déclaration» et relayée récemment par plusieurs médias, Joël Rossier a évoqué un vice de procédure. Il a estimé que le Conseil d'Etat devait révoquer sa décision pour ne pas avoir tenu compte des informations qu'il a transmises à l'inspection des finances. Le gouvernement affirme ne pas avoir reçu les documents dans leur totalité.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Pauline le 30.08.2019 20:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mauvaise nouvelle

    Alors la, si il y a enquête, nous n aurons jamais de nouvelle ! En Valais, c est comme ça !

  • Hg le 30.08.2019 20:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Lonza

    Il y'a un service de l'environnement en Valais ?

  • Maintenant il faut protéger le 30.08.2019 19:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    la nature

    Si dans l'environnement on entend aussi l'abattage d'arbres sains et en pleine nidification, pour occuper des bûcherons, les dégâts occasionnés sont considérables. De plus, nous n'avons plus rien pour nous protéger du vent. Et surtout, rien à voir avec la correction du Rhône, ces arbres en sont éloignés. C'est juste du saccage parti en sciure.

Les derniers commentaires

  • Pierre Piot le 01.09.2019 08:51 Report dénoncer ce commentaire

    La magouille valaisanne

    Le cercle de la magouille valaisanne, le cercle de la fraternité consanguine valaisanne. Pour adhérer il faut que tu sois du PDC, que tes parents soient cousins-cousines voir plus proche, membre de la secte econe, vigneron qui coupe tous ses vins avec de l'eau et le revend au prix le plus fort, le vigneron qui déclare rien aux impôts et qui ne les paiera jamais ces 6 millions puisqu'il fait partie du cercle valaisan, ou que tu sois promoteur valaisan et que tu es un club de foot que tu le dirige comme un fou. Enfin le valais c'est beau mais c'est dirigé par des ... vive l'esprit vaudois

    • Bobeli le 01.09.2019 12:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Pierre Piot

      T'es gentil mais j'ai vécu près de 10 ans en vaudoise, dans un petit village du gros de vaud puis à Lausanne. Au niveau magouilles et petits arrangements entre amis, le Valais n'a pas vraiment de leçons à recevoir des vaudois.

  • Gorge profundis le 31.08.2019 15:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Watergate

    Dommage que la presse ne pose pas les bonnes questions. Pourquoi le chef de l'environnement n'a-t-il pas saisi le Conseil d'Etat ou le Parlement avant sa démission s'il y avait des dysfonctionnements dans son service ? Rossier a quand même été chef pendant trois ans sans rien dire. Alors ? Un peu facile d'être nommé à un petit poste et ensuite de tout déballer comme un grand. Qu'a fait Rossier pendant trois ans où il commandait le service ? Merci aux médias pour les réponses...

    • alle le 01.09.2019 21:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Gorge profundis

      bon si tu prends un navire qui prend l eau ta peu de chance qu il coule pas pas la faute au rossier faut plutôt demander à l armateur du bateau le melly ce qu'il a fourré au rossier me réjoui de voir la fin du PDC et faut pas croire que le Christoph il est mieux il scest fait hué dans le haut Valais par les mamans tellement il est encré dans son système du vieux temps avec les écoles en fin bientôt la fin

  • Un confédéré le 31.08.2019 15:25 Report dénoncer ce commentaire

    Responsable

    Eh oui, en Valais on s'arrangera. L'architecte de Bagnes qui reçoit des menaces de mort, pas d'enquête ???? C'est pas gentil pour la Corse, en Valais c'est une republique bannaniere, un village, 2 fanfares 2 bistrots des bagarres d'un autre âge... C'EST RETOUR VERS LE MOYEN ÂGE..... Tous cousins.... Il y a Peut être l'espoir que dans un siecle ils auront compris le mal qu'ils se font...... Espoir espoir TAmbour battant....

    • Un helvète aussi le 31.08.2019 16:06 Report dénoncer ce commentaire

      Responsable

      Des çachotteries, des bidouillages, des mensonges, des violences.... C'est le Valais. Si vous voulez la vérité vraie, il faut que les juges de la confédération s'en mêlent autrement ça va sous le tapis..... ABE

    • Pompon le 31.08.2019 22:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Un confédéré

      Se faire donner des leçons par les amis de Maudet et de Broulis, c'est le pompon

    • Un Saviésan le 31.08.2019 22:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Un confédéré

      Les fanfares, les cousins, les magouilles et la raclette, que de clichés éculés. Il faut parfois oser découvrir le monde et quitter le Salève

    • Un helvète le 01.09.2019 16:56 Report dénoncer ce commentaire

      Responsable

      C'est pas un genevois qui a menace de mort l'architecte communal de Bagnes...... Beaucoup de village sont en guerre larvée monopoliant les energies. Ce n'est pas des clichés malheureusement...

  • BIBI le 31.08.2019 14:15 Report dénoncer ce commentaire

    @lesence

    J'ai fait pas partie !!

  • BIBI le 31.08.2019 13:34 Report dénoncer ce commentaire

    Valcorse

    Le Valais ou la Corse = Bonnet blanc, blanc bonnet.

    • lesense le 31.08.2019 13:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @BIBI

      et quelle fièreté d'en faire partie !! de cette Corse Suisse

    • marius le 01.09.2019 05:41 Report dénoncer ce commentaire

      Le valais ou roumanie les mêmes

      Le Valais ou la Corse,mdr rien à voir.Le corse a une véritable identité fière de sa région à l'inverse des VS qui s'en aucune fiérté vont ramper pour un job dans l'arc lémanique.Perso les vrais corses Suisse sont les jurassiens qui ont mon respect étant genevois je vous dis bravo.

    • Bobeli le 01.09.2019 12:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @marius

      Je dirais plutôt que nous sommes le Portugal de la Suisse. Tu sais, ce pays qui accueille tous les retraités de l'union européenne qui n'ont plus les moyens de rester chez eux? En valais, c'est la même chose pour les retraités vaudois et genevois . Ces gens n'ont jamais payé le moindre impôt en étant actif, coûtent cher aux communes, font augmenter les prix de l'immobilier et nous prennent de haut. En Corse, ça ferait un moment qu'ils auraient fichu le feu à leurs maison. Ça n'est pas le cas en valais