Valais

14 mai 2018 17:42; Act: 14.05.2018 17:42 Print

Et si les herbicides étaient remplacés par de l'eau?

par Pauline Rumpf - Une machine est en test dans un domaine du Canton. Giclant de l’eau à haute pression, elle peut constituer une alternative écologique aux produits phytosanitaires.

Sur ce sujet
Une faute?

Environ 2 dl d’eau par mètre de vigne, soit 1500 l par hectare. C’est tout ce que demande la machine testée pendant trois ans sur un domaine viticole de l’Etat du Valais.

Une remorque tirée par un tracteur gicle sur les mauvaises herbes de l’eau à très haute pression, environ 1100 bars; à titre de comparaison, l’eau du robinet sort à 3 bars, celle des lances à incendie à 7 bars. L’herbe et ses racines sont broyées, tandis que les racines des pieds de vigne, plus profondes, sont protégées par les cailloux.

Demande des producteurs et des consommateurs

Ce procédé arrive tout droit d’Italie, où trois machines sont déjà en activité. Une association étudie aussi cet achat à Genève. Il pourrait être utilisé dans les vignes mais aussi sur les plantations d’arbres fruitiers, évitant ainsi l’usage d’herbicides chimiques.

«Il y a une forte demande de la part des consommateurs et des agriculteurs, pour trouver des moyens de protéger l’environnement, explique Pierre-André Roduit, chef de l’office valaisan de la viticulture. C’est le rôle du Canton de tester et proposer des solutions, afin de donner aux producteurs les informations nécessaires, comme le temps que ça prend, les ressources que demandées...»

Alors qu’une pompe à herbicide coûte près de 5 000 fr., cette machine en vaut dix fois plus; elle s’adresse donc à des grandes exploitations, ou à des associations. Des subventions soutiennent d’ailleurs ceux qui souhaitent se passer de produits phytosanitaires.

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • cuen le 14.05.2018 17:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    anti europ

    excellente nouvelle. tout ce qui est mauvais pour mondanto est bon pour le peuple.

  • Gabriel le 14.05.2018 18:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Enfin

    C est un bon début, en utilisant les eaux usées (préfiltrés), il y aurait en plus des engrais naturels et moins de gaspillage. Recyclage au top!

  • Boris le 14.05.2018 18:16 Report dénoncer ce commentaire

    Oui mais...

    Ce serait très bien mais que va dire Monsanto... :)

Les derniers commentaires

  • Larzac le 15.05.2018 10:24 Report dénoncer ce commentaire

    Beaucoup plus simple et plus écologique

    Il existe un système beaucoup plus simple, nettement moins cher et 1000x plus écologique pour lutter contre les mauvaises herbes: mettre des moutons ou des chèvres à paturer entre les ceps! En plus, on peut utiliser le lait de chèvre pour en faire des fromages ou la laine des moutons pour en faire des chaussettes et/ou des pulls!

    • Jb le 15.05.2018 11:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Larzac

      Et lorsque la vigne pousse ? Les chèvres ne vont pas manger les sarments ? Vous pouvez vous lancer dans la sélection de moutons ne mangeant que de lherbe

  • Jean Luc le 15.05.2018 10:15 Report dénoncer ce commentaire

    Pas applicable pour tout

    C'est une solution pour le désherbage total, mais ce n'est parfois pas çà qui est désiré, par exemple pour traiter contre les espèces de plante invasives, on traite au désherbant que la plante et ses racines et non la globalité d'une surface, et si vous ne détruisez pas la racine, vous n'éliminez pas la plante.

  • collo le 15.05.2018 07:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    piccolo

    mettez du vin vaudois et là plus besoin de pesticides et sulfates y a déjà tout dedans bon aussi pour le désherbage

    • Etienne le 15.05.2018 07:54 Report dénoncer ce commentaire

      Bien vu

      J'aurais plutôt suggéré du vin neuchâtelois ou genevois. Mais bon du coup si on fait ça il n'y en aura plus pour la pharmacie principale...

    • sh20 le 15.05.2018 08:25 Report dénoncer ce commentaire

      vin ou pas vin

      le ( vin ) genevois il a que de la gueule, mais pas de contenance... hmmm ok je sors

    • Celestin le 15.05.2018 12:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @collo

      Giroud est valaisan me semble-t-il ?

  • suisse le 15.05.2018 06:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Autre probleme

    Ben le probleme que j vois mais au niveau mondial!Ben c est le manque d eau non??Certains été en suisse on nous demande d économiser alors avec ce systeme comment ca va se passer?

    • réponse le 15.05.2018 10:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @suisse

      que tu économises ou pas il n'y aura pas plus d'eau de l'autre côté du monde, c'est pas aussi magique que ça...

    • citoyen le 15.05.2018 12:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @suisse

      Et les produits chimiques ils sont dilués dans quoi d'après vous???

  • kib le 14.05.2018 23:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    pfff

    Je bois plus de ce pinard a 4 sous suisse et tout chimique !

    • consommateur averti le 15.05.2018 07:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @kib

      Ce pinard comme vous dites... est l'un des moins chimique du monde justement. Nos viticulteurs sont beaucoup plus restreind en produit phytosanitaires que tous les autres pays d Europe. Et il font beaucoup d effort pour continuer dans cette voie.