Môtiers (NE)

24 juin 2019 18:37; Act: 24.06.2019 18:49 Print

Etel prononce 39 licenciements au lieu de 60

La firme électronique licenciera moins que prévu initialement. Cela est dû à des départs volontaires et des réductions de travail.

storybild

L'ampleur de la restructuration demeure toutefois la même. (Photo: Google Street View)

Sur ce sujet
Une faute?

Etel coupera un peu moins que prévu dans ses effectifs pour répondre à de mauvaises affaires. La société d'électronique de Môtiers (NE) licencie finalement 39 personnes et enregistre 10 départs volontaires. Un nombre de 60 licenciements avait été articulé début juin.

L'ampleur de la restructuration demeure toutefois la même. La diminution du nombre de personnes licenciées s'explique, outre les départs volontaires, par des réductions de temps de travail et des baisses de coûts de fonctionnement au sein de l'entreprise du Val-de-Travers, selon un communiqué publié lundi.

Etel, qui emploie 300 personnes à Môtiers et six à Bienne, parle de discussions «fructueuses» au sein de la commission du personnel. Un plan social est par ailleurs mis en oeuvre. Présentes depuis des mois, les difficultés trouvent leur origine notamment dans la faible demande provenant de la téléphonie mobile.

L'entreprise, qui appartient au groupe allemand Heidenhain depuis une vingtaine d'années, invoque en particulier une surcapacité des mémoires et des téléphones intelligents (smartphones). Considérée comme un fleuron, elle est active mondialement dans le domaine des robots de fabrication des puces électroniques et de la machine-outil.

(nxp/ats)

Les commentaires les plus populaires

  • Ka$ia le 24.06.2019 20:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Prévu à l'avance

    Comme Nestlé il y a 1 an, qui après qq mois, sont passés de 500 licenciements à 450 pour mieux faire passer la pilule. Alors que tout était prévu dans le plan de communication dès le départ. Comment passer au final pour des gentils qui ont accepté de revoir leurs plans. Un écran de fumée. Courage aux salariés impactés et à leurs familles.

  • Little Finger le 24.06.2019 19:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Junker

    La technique commence à être bien connue.. Elle est constamment utilisée par les cff et la Lamal. On prédit une grosse augmentation de 15% et le jour avant, on annonce finement qu'une "petite augmentation" de 5%. Et hop, ça passe comme un doigt dans l'c..

  • Jerry le 24.06.2019 19:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Éternel recommencent

    Et dans 6 mois ils vont réengager comme toutes les années

Les derniers commentaires

  • Tom le 25.06.2019 14:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Histoire de math

    39 licenciements + 10 départs + (j'imagine) 22 réductions d'horaires à 50%= un joli 60 licenciements déguisés

  • Dann le 25.06.2019 06:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bonne nouvelle malgré tout..

    Dieu merci qu'UNIA n'est pas dans le coup, faute de quoi l'usine aurait licencié tout le monde. Les camaraaaaa' syndicalisss' auraient-ils omis d'être présents par manque de médias et de casquettes ?

    • Mike le 25.06.2019 12:07 Report dénoncer ce commentaire

      @Dann

      Pauvre Dann. Vous me faites vraiment de la peine.

    • Dann le 26.06.2019 06:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Mike

      C'est sympa de vous en faire pour moi.

  • Cc le 24.06.2019 22:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et pendant ce temps...

    M. Maurer propose d'augmenter l'âge de la retraite...

    • Dann le 25.06.2019 06:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Cc

      Oui mais Maurer n'est plus avec nous. Il vit depuis longtemps sur son alpage fictif. De là a confondre cor des Alpes et retraite..

    • Lola le 25.06.2019 08:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Cc

      Faut bien que il touche ses salaires encore un moment non? Si il fait pas sa il risque d'avoir une diminution à sa retraite alors il essaye encore et encore

    • Dann le 25.06.2019 11:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Lola

      A l'image de Levrat. Prêts à tout, bons à rien.

  • Ka$ia le 24.06.2019 20:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Prévu à l'avance

    Comme Nestlé il y a 1 an, qui après qq mois, sont passés de 500 licenciements à 450 pour mieux faire passer la pilule. Alors que tout était prévu dans le plan de communication dès le départ. Comment passer au final pour des gentils qui ont accepté de revoir leurs plans. Un écran de fumée. Courage aux salariés impactés et à leurs familles.

  • Little Finger le 24.06.2019 19:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Junker

    La technique commence à être bien connue.. Elle est constamment utilisée par les cff et la Lamal. On prédit une grosse augmentation de 15% et le jour avant, on annonce finement qu'une "petite augmentation" de 5%. Et hop, ça passe comme un doigt dans l'c..