Sévaz (FR)

17 juillet 2014 06:01; Act: 16.07.2014 18:37 Print

Feu vert à 360 camions par jour chez Lidl

Le conseil communal de Sévaz (FR) accepte de modifier le plan spécial en vue du futur centre de distribution de Lidl.

Une faute?

La chaîne de supermarchés allemande se voit accorder un maximum de 360 mouvements de camions (allers et retours) par jour ouvrable au lieu de 240. En outre, la limite passe de 12 à 60 pour les mouvements nocturnes. L'adoption de ce plan est assortie de certaines conditions, a indiqué l'exécutif mercredi dans un communiqué.

Dès que les CFF auront modernisé le rail entre Estavayer-le-Lac (FR) et Payerne (VD), Lidl devra obligatoirement s'y raccorder «si l'investissement est acceptable». Cela devrait permettre un transfert de marchandise de la route au rail.

De plus, l'entreprise doit réaliser un plan de mobilité et le soumettre à l'approbation des autorités. Il s'agit de favoriser la mobilité douce et de limiter les mouvements de véhicules légers.

Amertume des opposants

Le dossier doit encore passer sous la loupe de la Direction de l'aménagement du territoire, de l'environnement et des constructions du canton. Les auteurs des près de quarante oppositions rejetées pourront encore faire recours auprès de cette dernière.

Pascale Senn, qui fait partie des chefs de file des opposants, a fait part de sa déception et a déploré la perte de qualité de vie pour la population. Dans un communiqué, elle a pointé du doigt le «cynisme» du conseil communal quand celui-ci estime avoir trouvé un juste milieu qui préserve le développement économique de la région.

Lidl a annoncé en octobre dernier son projet de complexe logistique, pour un investissement de 80 millions de francs et avec 150 à 200 emplois sur place. Le site devrait être opérationnel au printemps 2015.

(ats)