Tirs du loup en Valais

13 décembre 2011 10:04; Act: 13.12.2011 12:51 Print

Fournier condamné à une peine avec sursis

Le Tribunal du district de Sion a condamné l'ancien conseiller d'Etat et actuel conseiller aux Etats valaisan Jean-René Fournier à 60 heures de travail d'intérêt général avec sursis.

storybild

Le Tribunal a estimé que M Fournier pouvait être tenu pour responsable du tir du loup. (Photo: dr)

Sur ce sujet
Une faute?

Le conseiller aux Etats valaisan Jean-René Fournier a été condamné à 60 heures de travail d'intérêt général avec sursis par le tribunal du district de Sion. La cour l'a reconnu coupable d'avoir autorisé le tir d'un loup dans le Chablais le 11 octobre 2006.

Le tribunal de district estime que le politicien démocrate- chrétien a violé la Loi fédérale sur la chasse et la protection des mammifères et oiseaux sauvages, écrit-il dans un communiqué publié mardi. Alors conseiller d'Etat, Jean-René Fournier avait autorisé le tir d'un loup et retiré l'effet suspensif d'un éventuel recours.

Le WWF avait demandé la réintroduction de cet effet suspensif. Le Tribunal cantonal l'avait ordonné mais le loup avait finalement été tiré. Le tribunal du district de Sion reproche notamment à Jean-René Fournier de ne pas avoir averti le Service de la chasse qu'une procédure de recours était en cours.

Le procès de M. Fournier s'est tenu à Sion le 28 novembre. Le procureur avait alors estimé que l'ancien conseiller d'Etat a fait preuve d'une «attitude désinvolte», faisant «délibérément fi de la loi» et des injonctions du Tribunal cantonal.

Le ministère public avait requis une peine de 50 jours-amende à 120 francs avec un sursis de deux ans, une amende de 1200 francs et le retrait du permis de chasse pour une année avec un sursis de deux ans.

Une page à tourner

Le conseiller aux Etats n'a pas l'intention de recourir contre la décision. «C'est pour moi l'occasion de tourner la page. Je vais certainement stopper ici l'exercice», a-t-il déclaré mardi sur les ondes de Rhône FM.

M. Fournier voit dans ce jugement deux aspects: d'un côté il s'est dit satisfait dans la mesure où la peine est réduite. D'un autre côté, il estime que le jugement peut être désécurisant pour les responsables politiques qui pourraient être attaqués pour des décisions qu'ils n'ont pas prises.

Lors de son procès, M. Fournier avait expliqué s'être récusé dans cette affaire dès le dépôt de la demande de restitution de l'effet suspensif par le WWF. Il s'est dessaisi du dossier qui est passé en mains du Conseil d'Etat.

Réaction du WWF

Le WWF salue le verdict du tribunal et estime avoir eu gain de cause. Après l'abattage du loup, Jean-René Fournier avait fait empailler l'animal pour l'exposer dans son bureau, rappelle l'organisation dans un communiqué. Le tir du loup avait fait grand bruit à l'époque en Valais car le carnivore avait tué 30 moutons.

(ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Le connaisseur le 13.12.2011 11:06 Report dénoncer ce commentaire

    Loup ou Lynx ?

    Je pense qu'il est préférable de laisser les 2 ou 3 loups dans le chablais tranquille et de plutôt s'occuper des 20 ou 30 "chats" dans le jura ! ABE

  • Dodo le 14.12.2011 02:56 Report dénoncer ce commentaire

    Ouverture de la chasse

    La chasse aux politicards au-dessus des lois et aux juges corrompus serait bien plus utile.

  • Albert Le Vert le 13.12.2011 11:51 Report dénoncer ce commentaire

    Beaucoup d'encre...

    Si ce loup a tué du bétail, il est normal de l'abattre, ou alors de le déplacer, mais faut pas rester sans rien faire. Après, les gaucho qui râlent parce qu'on a tué le loup sont les mêmes qui râlent parce que l'agriculture "coûte trop cher", à cause des subventions et dédommagements accordés aux paysans qui ont perdu leur bétail... oui, car le bétail est assuré et c'est normal. Donc faut se décider maintenant... Entre un loup et un mouton, je pense que le mouton est plus utile à notre société que le loup...

Les derniers commentaires

  • Dodo le 14.12.2011 02:56 Report dénoncer ce commentaire

    Ouverture de la chasse

    La chasse aux politicards au-dessus des lois et aux juges corrompus serait bien plus utile.

  • Pierre le 13.12.2011 18:51 Report dénoncer ce commentaire

    La photo me fait peur !

    Lequel de ces deux prédateurs est le plus dangereux et a les dents les plus longues ?

    • Eldesco le 15.12.2011 16:15 Report dénoncer ce commentaire

      La photo me fait peur!

      Celui qui tient debout sur deux jambes

  • Ahala le 13.12.2011 12:30 Report dénoncer ce commentaire

    Pas de privilège...

    Pour les politiciens! Alors, pourquoi avec sursis quand n'importe qui d'autre aurait eu en plus une belle amende? Son avocat devait mieux connaître le juge que la Loi.

  • Un Valaisan le 13.12.2011 12:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Justice

    Bien fait, personne n est au dessus des lois et encore plus lorsque il s agit de décider de la vie d un être vivant

    • Fusil le 14.12.2011 09:55 Report dénoncer ce commentaire

      Pan pan

      ouais vous avez raison, mais la punition aurait été de tuée plusieurs loups cela aurait été utile aux moutoniers.

  • Isengrin le 13.12.2011 12:20 Report dénoncer ce commentaire

    Isengrin

    Vas-y JR! pan -pan encore quelques nuisibles de moins...

    • Ahlala le 13.12.2011 13:36 Report dénoncer ce commentaire

      Merci de ne pas extrapoler

      On parle d'une sanction à l'encontre de quelqu'un qui a transgressé la loi. Pas de la nécessité ou de l'inutilité du tir des loups.

    • grocouille le 13.12.2011 18:40 Report dénoncer ce commentaire

      Encore raté

      Le nuisible ne fera même pas un jour de prison.