Communales NE

13 mai 2012 22:33; Act: 14.05.2012 12:19 Print

Frédéric Hainard réussit son retour dans l’arène

par Francesco Brienza - Le nouveau parti du «shérif» a décroché deux sièges à La Chaux-de-Fonds. Ailleurs, les votes communaux ont amené peu de surprises.

storybild

L’ancien conseiller d’Etat peut savourer sa revanche. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

L’ancien conseiller d’Etat PLR Frédéric Hainard a réussi son retour en politique. Le Nouveau parti libéral, formation qu’il a créée lui-même, a obtenu deux des 41 sièges du Conseil général chaux-de-fonnier. «Je suis très content, a-t-il déclaré hier à «20 minutes». C’est un beau signe de reconnaissance et d’encouragement!»

Ce succès n’est pourtant pas une surprise. La liste de l’ancien ministre était apparentée à celle de l’UDC pour ce scrutin. Un choix qui a fait grincer pas mal de dents libérales-radicales pendant la campagne. Il n’empêche que le retour de Frédéric Hainard en politique doit avoir un petit goût de revanche. Poussé à la démission en octobre 2010 après une affaire d’abus d’autorité, le «shérif» savoure: «Cela fait du bien, après avoir été le dernier des pestiférés pendant des mois!» En ce qui concerne le Conseil communal, la Verte Nathalie Schallenberger ravit le siège de la socialiste sortante Annie Clerc. Les autres candidats sortants ont tous été réélus.

Au Locle, bastion de la gauche radicale, un autre Vert est entré dans l’exécutif, profitant de l’absence de liste socialiste. Le POP perd un siège au profit du PLR. Statu quo, enfin, en ville de Neuchâtel, où le rapport de force est inchangé. A noter la sortie de l’UDC du Conseil général, le parti n’ayant pas atteint le quorum électoral.