Garde suisse

25 février 2011 12:05; Act: 25.02.2011 12:12 Print

Fribourg hôte d'honneur du «giuramento»

Le canton de Fribourg est l'invité d'honneur à la prestation de serment de la Garde suisse pontificale (GSP) au Vatican le 6 mai prochain.

Une faute?

«Il n'y a pas de honte à le dire, c'est aussi pour nous l'occasion de faire la promotion du canton de Fribourg», a dit vendredi devant la presse le conseiller d'Etat Erwin Jutzet. Ce dernier était flanqué pour l'occasion de trois anciens gardes fribourgeois en tenue d'apparat et du major William Kloter, chef de la sécurité de la GSP et responsable de la cérémonie du «giuramento».

Cette année, 35 jeunes prêteront serment. Fribourg est un des viviers importants de la Garde, avec le Valais, Lucerne, St-Gall et les Grisons.

Depuis 2008, un canton est l'invité d'honneur de la GSP. Cette année, c'est le tour de Fribourg, après Zurich, les Grisons et St- Gall.


150 places

La GSP offre pour la première fois 150 places pour assister aux festivités liées à la prestation de serment (Ricordare, Giuramento et Concerto). La chancelière d'Etat Danielle Gagnaux a précisé que le voyage et le séjour sont aux frais des participants.

Le programme de la délégation fribourgeoise sera tassé. Tout ce petit monde partira le 4 mai et se répartira dans trois avions pour des raisons pratiques, a précisé Danielle Gagnaux.

Pour des raisons de sécurité, «c'est pas plus mal». En plus du gouvernement in corpore et de la chancelière, feront également le voyage la présidence du Grand Conseil ainsi que la secrétaire générale du parlement.


Le nouvel évêque sera-t-il du voyage?

Les festivités commenceront jeudi soir avec les vêpres, célébrées par le chapelain de la Garde suisse Alain de Raemy. «Ou le nouvel évêque de Lausanne, Genève et Fribourg, si le pape Benoît XVI l'a nommé d'ici là», a ajouté la chancelière.

Le moment fort sera évidemment le 6 mai avec ses étapes traditionnelles: Ricordare ou messe du souvenir, Corona ou dépôt d'une gerbe en l'honneur des gardes morts en service et Giuramento. Ce dernier sera suivi par un apéritif que le canton de Fribourg offre à 800 personnes.

Le lendemain sera consacré à une rencontre entre Fribourgeois et les gardes suisses et leurs familles. Le Choeur du Collège St-Michel et la Jeune garde landwehrienne tiendront concert. Le gouvernement offrira à la garde une nouvelle cuirasse.

Le conseiller d'Etat l'a souligné, cet événement a pour objectifs de faire découvrir de plus près la GSP, d'offrir la possibilité aux jeunes de rencontrer les gardes suisses, d'associer la population à cette manifestation et de promouvoir le canton de Fribourg. Et pourquoi pas de faire de nouvelles recrues.


174 centimètres et pas un de moins

Le major Kloter a rappelé les conditions de recrutement: être suisse, avoir entre 19 et 30 ans, être célibataire et catholique- romain, avoir terminé une formation, fait l'école de recrues et mesurer au moins 174 centimères. Ce chiffre n'est pas choisi au hasard: «plus petit, l'épée traîne par terre», a précisé le major. Avis aux amateurs: le recrutement est centralisé en Suisse à Neuhausen dans le canton de Schaffhouse.

(ats)