Digues du Rhône à Fully (VS)

18 avril 2019 11:46; Act: 18.04.2019 12:13 Print

Les habitants doivent être sécurisés d'urgence

Des travaux urgents de sécurisation ont démarré début avril pour renforcer les digues du Rhône à Fully en Valais. Cinq cents personnes sont concernées.

storybild

Photo d'illustration. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

A Fully, des digues du Rhône présentent des faiblesses. Des travaux urgents de sécurisation ont démarré début avril dans le cadre de la 3e correction du Rhône. Ils dureront trois mois et coûteront 3,3 millions de francs.

«Il s'agit d'une première étape de mesures, les plus urgentes, en vue de protéger plus de 500 personnes habitant en pied de digue», a indiqué l'Etat du Valais jeudi dans un communiqué. Des parois de métal de 4,5 mètres de profondeur seront enfoncées à l'intérieur de la digue sur une longueur totale de 3,5 kilomètres.

Les travaux se déroulent en rive droite du fleuve, en direction du village de Charrat. Ils doivent renforcer des digues qui risquent de se rompre en cas de crue du Rhône, «en raison des concentrations de vitesse de l'eau».

La sécurisation du secteur sera complète à la fin des travaux sur le tronçon Riddes-Fully qui prévoient l'élargissement du fleuve sur la rive gauche à cet endroit, précise l'Etat du Valais. Les dégâts financiers en cas d'inondation du secteur de Fully sont estimés à 72 millions de francs.

3,5 milliards de francs

En 2019, d'autres chantiers démarreront à Massongex, Sierre et Sion. Les travaux de sécurisation se poursuivront à Viège. Le coût total de la 3e correction du Rhône est estimé à quelque 3,5 milliards de francs étalés sur 30 ans et assumés aux trois quarts environ par la Confédération. Le Parlement fédéral a débloqué 169 millions de francs en 2009 pour une première étape.

Ce crédit-cadre, renouvelé trois fois, arrive à échéance en 2019. Les Chambres fédérales doivent se prononcer sur un nouveau crédit d'ensemble de 1,022 milliard de francs pour la période comprise en 2020 et 2039.

(nxp/ats)