Monthey (VS)

25 février 2019 06:55; Act: 25.02.2019 09:34 Print

Furax contre sa régie pour un chauffage trop bruyant

par Francesco Brienza - Un homme n’arrive plus à dormir à cause de ses radiateurs. Sa gérance minimise. L’affaire ira en conciliation.

Jon affirme qu'il est réveillé toutes les deux heures par un bruit qui ressemble à «deux casseroles qu'on tapoterait».
Sur ce sujet
Une faute?

«C’est de la torture. Toutes les nuits, de terribles claquements surgissent à côté de ma tête... Qui peut supporter ça?» Depuis le mois d’octobre, Jon se fait réveiller toutes les 2 heures par les radiateurs de son appartement. Arrivé en août 2018, il y vit son premier hiver. «J’ai tout de suite pris contact avec la gérance, mais personne ne m’a jamais pris au sérieux», déplore-t-il. Résultat: le Montheysan est à bout et prend des anxiolytiques.

Sondage
Pour vous, le bruit des radiateurs de Jon est...

Faites-vous votre idée sur la situation:

De son côté, la régie affirme qu’elle n’est pas restée les bras croisés. «Nous avons envoyé une entreprise à quatre reprises, se défend son patron Jérôme Nicolet. Le bruit est à peine audible. Il semble qu’il s’agisse de dilatations des conduites. Pour les résoudre, il faut couper le chauffage de tout l’immeuble, et en plein hiver, c’est impensable. De plus, les travaux rendraient le logement inutilisable.» Le gérant précise qu’il a fait un geste en octroyant un rabais de 15% sur le loyer, selon lui «déjà modeste», de Jon. «Nous lui avons aussi proposé de partir sans préavis et sans frais», note Jérôme Nicolet.

Une occasion que n’a pas manqué de saisir Jon, qui quittera l’appartement à la fin du mois. «Mais je ne vais pas m’arrêter là, prévient-il. On m’a pourri la santé, j’ai payé longtemps pour un logement défectueux et ils vont recommencer avec le prochain locataire. Je veux qu’un juge déterre tout ça.» Une séance se tiendra dans un mois à la commission de conciliation en matière de bail à loyer.

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Bouba le 25.02.2019 08:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Incompétents

    cela est dû à l'incompétence de installateur en chauffage. Et l'arrogance de la gérance. Pauvre locataire ...

  • Jean Fuis le 25.02.2019 08:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Proprio incompétents

    J'ai eu le même problème chez moi. Il a fallu presque un an pour que le propriétaire admette le bruit. Par contre quand il s'agit d'arracher une mauvaise herbe qui dépasse ou un gravillon là c'est quasiment assujetti à un commandement par recommandé .. Pauvres gens

  • SébDeFribourg le 25.02.2019 08:18 Report dénoncer ce commentaire

    Pareil chez moi

    Je suis exactement dans le même cas (sans anxiolytiques ni baisse de loyer cependant...). C'est vraiment une torture ces coups de bélier dans le radiateur, j'ai dû déplacer mon lit dans mon bureau, sur le long terme c'est intenable ! J'ai envoyé des enregistrements audio, des dizaines d'emails, la régie répond à chaque fois qu'elle fait son maximum (une nouvelle tentative de réglage du chauffage toutes les deux semaines, par de nouveaux techniciens, en vain). Courage pour la suite, je suis à fond derrière vous pour qu'il y ait bientôt jurisprudence sur cette affaire !

Les derniers commentaires

  • FAROSS le 26.02.2019 06:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    idem

    idem chez mon ami moi ca me rend dingue ils envoient des ouvrier brasser de l air et jamais résoudre le problème...

  • Dodo dodo le 25.02.2019 19:24 Report dénoncer ce commentaire

    Conciliation

    Les chauffagistes ne sont plus à leurs affaires les gérances n'y comprennent rien et le locataire subi

  • Yvan le 25.02.2019 18:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Monthey toujours Monthey

    Toujours à râler à Monthey payez les sacs taxés

  • Lilou le 25.02.2019 17:28 Report dénoncer ce commentaire

    Du calme...

    Tout dépend s'il s'agit d'un immeuble locatif appartenant à un propriétaire ou une institution, dont la décision d'effectuer des travaux lui appartient. Ou s'il s'agit d'une PPE. Dans ce dernier cas, c'est tous les copropriétaires qui voteront pour l'octroi des travaux lors de l´assemblée générale annuelle, que la régie aura mis à l'ordre du jour. Ça peut prendre beaucoup de temps. Comme je le comprends, il doit s'agir d'une PPE. Et l'appartement appartiendrait à un copropriétaire qui l'aurait mis en gérance locative. La gérance semble avoir proposé des solutions en faveur du locataire.

  • Jess de neuch le 25.02.2019 17:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    inssuportable

    Chez nous c'est de l'eau qui coule en continue jour et nuit. Des chauffagiste sont venus sans succès. Et depuis plus de nouvelle de personne. Je dors sur mon canapé depuis le début de l'hiver. Étant donné que personne ne bouge on déménage.