Sierre (VS)

04 juillet 2014 15:43; Act: 04.07.2014 15:53 Print

Il fête la victoire un peu trop fort et se fait bûcher

Un supporter des Bleus a fait vrombir son moteur après le match Suisse-France, il y a deux semaines. Il devra payer 215 francs.

storybild

En rouge, les infractions constatées par la police municipale. (Photo: dr)

Une faute?

«Pas très fairplay les policiers sierrois!» Ce supporter de la France garde un souvenir amer de la victoire de son équipe contre la Nati, le vendredi 20 juin dernier. En rentrant chez lui à Sierre (VS) vers 23h après avoir regardé le match avec des amis, l'envie lui a pris de manifester bruyamment son enthousiasme au niveau de la place de l'Hôtel de Ville. «Il y avait du monde dans la rue, une foule en liesse, des bars bondés et un concert de klaxons, se souvient-il. J'ai alors donné des coups de gaz au point mort durant une vingtaine de secondes, histoire de faire rugir mon moteur.»

Mal lui en a pris. Une patrouille de police toutes sirènes hurlantes l'a alors sommé de s'arrêter «comme un véritable malfrat». Jeudi, il reçoit sa prune de 215 francs à payer pour du «bruit causé inutilement». Contactée, la police municipale ne pouvait pas commenter le cas particulier. Mais son commissaire Thomas Zimmermann précise. «Nous faisons preuve de tolérance pendant le mondial de football, pour autant que les citoyens fassent preuve de bon sens. On ne punit qu'en cas d’exagération et après un premier avertissement oral.» Et le commissaire de préciser que jusqu'à présent, la police municipale a reçu de très bons échos et n'a dû intervenir que peu de fois pour des problèmes de circulation liés au football.

(frb)