monthey (VS)

12 mai 2009 22:45; Act: 13.05.2009 10:11 Print

Il termine sa course dans le mur à cause du GPS

par Nando Luginbuhl - Un conducteur mal dirigé par son navigateur a fini dans un cul-de-sac. Ce n’est pas la première fois que ça arrive.

Sur ce sujet
Une faute?

«J’ai vu ce monsieur remonter le chemin tout affolé, son portable à la main. Il faut savoir qu’en dessous cet accès piétonnier devient de plus en plus raide et surtout étroit.» Le Montheysan qui témoigne était assis sur une terrasse surplombant le chemin de l’Hôpital quand il a vu l’automobiliste vaudois se faire piéger par son GPS vendredi dernier. Le conducteur a finalement arrêté sa voiture après avoir râpé une aile contre le mur.

«En moyenne, une personne tombe chaque week-end dans le panneau», explique Jean-Jacques Rochel, un riverain. Le panneau? En montant dans le val d’Illiez depuis Monthey, les conducteurs qui ne connaissent pas la région et qui utilisent un GPS reçoivent à un moment donné le message «dans 50 m, tournez à gauche». S’il s’exécutent, les malheureux quittent la route principale et se retrouvent sur un chemin piétonnier qui se termine par un raide goulet.

«Le problème est que la plupart essaient tout de même de passer, continue Jean-Jacques Rochel. Alors que c’est impossible. Beaucoup y ont laissé leur embrayage. Des dépanneuses ont même dû être appelées.» Une patrouille de la police cantonale se serait même fourvoyée. «Jusqu’ici nous n’avons été appelés que pour un seul cas», explique le commissaire Philippe Bruchez, de la police communale. «S’il est avéré que les incidents se répètent, nous prendrons des mesures.»

C’est finalement l’hôte valaisan du malheureux conducteur vaudois qui a sorti le véhicule de sa mauvaise posture, grâce à un jeu habile de conduite en marche arrière.


Avez-vous déjà vécu de mauvaises expériences à cause de votre GPS? Témoignez en décrivant votre anecdote à l'adresse communaute@20minutes.ch.