Fribourg

16 avril 2019 13:25; Act: 16.04.2019 17:20 Print

Condamné pour ses posts sur 20minutes.ch

Un trentenaire avait posté deux commentaires à propos d'un article de 20minutes.ch. L'homme, qui prétendait être un cadre chez Nestlé, vient d'être condamné pour calomnie.

storybild

Un internaute qui avait publié des commentaires sur le site 20minutes.ch vient d'être condamné pour calomnie par la justice fribourgeoise. (Photo: Keystone)

Une faute?

Un article, en mai 2018, sur la délocalisation de certaines activités de Nestlé à Barcelone avait attiré un déluge de commentaires sur 20minutes.ch. Mais sur les 363 posts qui avaient été publiés, deux ont suscité l'intérêt de la police cantonale fribourgeoise. Selon laliberte.ch, un trentenaire gruérien est intervenu sur votre site préféré en se faisant passer pour le responsable du secteur confiserie de la multinationale. Il a également prétendu être au courant du licenciement de 120 employés de Nestlé à Broc.

Convoqué par ses supérieurs à cause de «sa» publication, le vrai chef d'équipe du secteur confiserie a certainement passé un sale quart d'heure avant de prouver sa bonne foi et que quelqu'un avait bel et bien usurpé son identité. Il a porté plainte.

La police a fini par épingler le coupable, qui a admis les faits. Le trentenaire a expliqué son geste par «un esprit de taquinerie», a rappelé «La Liberté». Il vient d'être condamné par ordonnance pénale à 20 jours-amende avec sursis et doit également payer une amende de 300 fr pour calomnie.

20 minutes.ch: 3000 messages par jour


Pour rappel, chaque jour, quelque 3000 messages sont modérés sur 20minutes.ch avant publication. Dans ce lot, pas moins de 600 commentaires d'internautes sont effacés car ils ne correspondent pas à notre charte.

(apn)