Homicide à Riaz (FR)

26 mars 2011 16:25; Act: 27.03.2011 16:35 Print

Jaloux, il tue son rival âgé de 23 ans

Un homme de 23 ans est décédé samedi matin à Riaz après qu'un individu de 54 ans lui a tiré dessus. Le meurtrier présumé a pris la fuite.

Sur ce sujet
Une faute?

Une dispute privée a tourné au drame samedi à Riaz (FR) où un homme de 23 ans a été tué par un individu de 54 ans. Le suspect était toujours en fuite dimanche mais son arme à feu a pu être retrouvée, a indiqué la police cantonale fribourgeoise, qui a lancé une vaste chasse à l'homme.

Les forces de l'ordre ont été appelée à Riaz pour des coups de feu samedi à 04h35. Sur place, les agents ont constaté qu'un homme était inconscient à l'intérieur d'un véhicule. Ils ont immédiatement tenté une réanimation, poursuivie par les ambulanciers et le médecin de la Rega également dépêchés sur place.

En vain puisque le jeune homme, domicilié dans la région, est décédé sur les lieux. Plusieurs témoignages, dont celui d'une amie de la victime qui se trouvait en sa compagnie au moment des faits, ont permis d'établir que l'auteur présumé est un homme âgé de 54 ans. Domicilié dans la région, il était connu de la victime et de son amie.

Huit coups de feu

Les enquêteurs privilégient la thèse du drame passionnel. Selon la jeune femme présente, l'auteur présumé est arrivé au volant de son véhicule. Il s'est dirigé vers la victime, a tiré plusieurs coups de feu dans sa direction avant de prendre la fuite avec sa voiture.

L'enquête a permis d'établir que huit coups de feu ont été tirés avec une arme de poing. Celle-ci a été découverte par la suite, a indiqué dimanche la police fribourgeoise, sans toutefois préciser où elle l'avait retrouvée ni de quel type d'arme il s'agit.

Malgré un «important dispositif de recherche», l'auteur présumé n'avait dimanche après-midi toujours pas été appréhendé.

Deux autres meurtres

Un homme qui pourrait être impliqué dans le meurtre vendredi à Rapperswil (SG) d'un concierge a par contre pu être arrêté, a indiqué dimanche la police saint-galloise. Agé de 52 ans, il correspond au signalement rendu public vendredi soir par les forces de l'ordre.

Les circonstances de ce drame restent pour l'heure peu claires. Le concierge, un Suisse de 53 ans, qui a reçu au moins un coup de feu, a subi des blessures mortelles à la tête. Il a été retrouvé mort peu avant 11h00 dans l'entrée de l'immeuble où il travaillait.

Quant à la femme de 58 ans retrouvée morte vendredi dans un appartement à Aarau, il s'avère qu'elle était mariée à son meurtrier présumé, un Kosovar de 59 ans qui s'est rendu à la police peu après les faits. Une altercation conjugale est à l'origine du drame, au cours duquel une arme blanche a été utilisée, a indiqué samedi la police argovienne.

(ats)