Congé paternité

02 décembre 2019 11:11; Act: 02.12.2019 11:16 Print

L'UDC neuchâteloise ne soutient pas le référendum

Les deux semaines de congé paternité accordées par le Parlement sont combattues par référendum. A Neuchâtel, ce dernier n'est pas soutenu par l'UDC.

Le Parlement suisse a décidé de donner deux semaines de congé aux nouveau pères.
Une faute?

L'UDC neuchâteloise, à l'instar d'autres sections romandes, ne soutient pas le référendum lancé contre le congé paternité de 2 semaines. Le parti estime que le coût de cette nouvelle assurance sociale «est modeste» pour l'économie et pour les petites et moyennes entreprises.

L'UDC neuchâteloise explique «que le moteur de la démographie ne saurait être l'immigration, mais la natalité indigène», a-t-elle indiqué dans un communiqué diffusé lundi. Le parti aimerait à terme un congé parental d'une durée totale, ne dépassant pas le congé maternité existant et le futur congé paternité.

(nxp/ats)