Migros Neuchâtel-Fribourg

24 septembre 2019 15:43; Act: 24.09.2019 16:53 Print

Demande de vote pour éjecter Piller et son équipe

Le comité coopératif souhaite organiser des votations générales, portant sur la révocation de l’ensemble de l’administration de la coopérative.

storybild

La Migros reprochait à Damien Piller une gestion déloyale. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Le conflit opposant Migros à Damien Piller connaît un nouvel épisode. Une demande de votations générales a été déposée avec pour objet la révocation des membres de l'administration de la coopérative Neuchâtel-Fribourg que l'homme d'affaires et avocat préside. Cette décision a été prise à la mi-septembre, par 24 voix contre 3, lors d'une séance extraordinaire du comité coopératif, pouvait-on lire lundi, dans Migros Magazine.

«L'élection et la révocation des membres de l'administration relève de la compétence des coopératrices et des coopérateurs», est-il expliqué. Elle pourrait dès lors débloquer une situation où les fronts sont figés entre l'administration, d'un côté, et la Fédération des coopératives Migros (FCM), à Zurich, ainsi que la direction régionale, de l'autre.

La tenue de ce type de votations demeure extrêmement rare dans les coopératives Migros. Et, pour celle de Neuchâtel-Fribourg, c'est une première.

Confiance rompue

Pour mémoire, le conflit, centré sur la personne de Damien Piller, à été révélé par «20 minutes» le 2 juillet. La société coopérative Migros Neuchâtel-Fribourg note qu'il s'agit d'un «conflit opposant la coopérative et son administration, placée sous la présidence de Damien Piller».

«En raison des incidents des derniers mois, la relation de confiance envers l'administration régionale fait aujourd'hui défaut», lit-on dans l'hebdomadaire. «La coopérative Migros Neuchâtel-Fribourg n'a donc d'autre choix que d'agir dans le cadre des possibilités statutaires».

Coopérateurs à la rescousse

Et la communication de rappeler le vote du comité coopératif de début septembre qui avait décidé, lors d'une séance ordinaire, par 33 voix contre 1, et 1 abstention, de retirer sa confiance à tous les membres de l'administration. Auparavant, lors d'une séance extraordinaire, toutes les parties avaient eu l'occasion d'exprimer leurs points de vue, est-il précisé.

Dans la foulée de la votation consultative, une des membres de l'administration, Elena Wildi-Ballabio, avait annoncé son choix de quitter son poste avec effet immédiat. En l'état, la date et les modalités des votations générales ne sont pas encore fixées. Les coopérateurs Migros habitant les cantons de Neuchâtel et Fribourg auront le dernier mot.

Cabale contre l'administration

Le conflit entre la coopérative et son administration a connu plusieurs épisodes durant l'été, avec le dépôt de plaintes pénales, de part et d'autre. Le 27 août, devant la presse à Fribourg, Damien Piller a répété ne rien vouloir lâcher dans une affaire décrite par l'administration comme une «cabale» de la FCM à son encontre.

A cette occasion, un audit inachevé, commandé par l'administration présidée par Damien Piller, avait annoncé n'avoir, pour l'instant, pas trouver de preuves contre l'organe de surveillance de la coopérative, concernant les accusations de gestion déloyale formulées par le géant orange.

La FCM et la direction de la Migros Neuchâtel-Fribourg reprochent à Damien Piller une possible gestion déloyale. En outre, la coopérative emploie près de 3000 personnes dans les deux cantons et réalise un chiffre d'affaires annuel de 800 millions de francs.

(afp/vsm/xfz)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Clmomanqsasorte le 24.09.2019 18:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Cherchez l'erreur

    Il faut simplement se poser la question suivantes: pourquoi s'accroche-t-il à cette présidence comme un morpion ? ... et vous aurez la réponse

  • D. Mocracy-Direkt le 24.09.2019 16:40 Report dénoncer ce commentaire

    Responsabilité politique = bonne idée

    Dans ce genre de litiges (je pense aussi à l'affaire Maudet), la procédure judiciaire est toujours incroyablement compliquée car il est difficile de prouver une véritable "culpabilité". La responsabilité devrait être plus politique que judiciaire. Dommage qu'à GE la constitution ne prévoie pas de votation populaire pour limoger (ou non...) un Conseiller d'Etat incompétent. Que la Migros le permette, c'est une bonne chose.

  • Maxime le 24.09.2019 17:28 Report dénoncer ce commentaire

    M = aussi Ménage

    C'est le moment de faire le ménage à la Migrosh de fribourg

Les derniers commentaires

  • David le 25.09.2019 18:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    PLR/GE

    M. Pierre Maudet le résistant.

  • Fribourgeois Patrick le 25.09.2019 09:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ange ?

    Quand je vois les commentaires j'ai presque l'impression que Piller a engagé du monde pour contrer les commentaires négatifs à son égard et le faire passer pour un ange... Certes, Zurich veut la main-mise, mais Piller, y'a que le fric qui l'intéresse, et pas celui de Migros... Ce qui se passe à Avry est digne d'une république bannière avec le politique corrompu. Heureusement que le tribunal a pu interrompre ça...

    • Jimenaz le 25.09.2019 12:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Fribourgeois Patrick

      Je pense du fond du coeur que c est Zürich qui t a engagé pour difamación.... Trop facile de détruire, montre aux peuples les Preuves !

    • Liz le 25.09.2019 12:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Fribourgeois Patrick

      Je l'ignore, mais je pense qu'il a mieux à faire. Et vous, par qui êtes-vous engagé ? Attendons le résultat de cette expertise. Et si M. Piller a fauté, je souhaite qu'il ait la grandeur de démissionner. Et si non, je souhaite que vous aurez la grandeur de lui présenter vos excuses.

    • eigenmann margareth le 25.09.2019 15:51 Report dénoncer ce commentaire

      eh oui

      @jimenaz A Avry M.Piller s'est permis de commencer la démolition du centre, soit le parking, avant les autorisations de construire. Il y avait encore des oppositions au dossier. Cela est une chose, mais bien sûr rien à voir avec le dossier en question ds ces commentaires. Pour ma part Migros en général n'est pas une entreprise qu'il faut soutenir.

  • eigenmann margareth le 25.09.2019 08:17 Report dénoncer ce commentaire

    normal et juste

    Enfin quelqu'un pour stopper ce promoteur. A Fribourg, il est soutenu par tous les partis politiques du canton et il bétonne partout sans se soucier des autres.

    • Severine le 25.09.2019 12:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @eigenmann margareth

      Vous avez peut-être raison - et nous ferions bien de retourner dans nos cavernes. C'est là que la Fédération Zurichoise nous veut. Et si on recentrait le dialogue. Est-il juste que des accusations non avérées permettent de condamner ? Si c'est ça vos valeurs ....

    • eigenmann margareth le 25.09.2019 15:48 Report dénoncer ce commentaire

      cavernes avec une âme

      @Severine Le jour où cette personne mettra les valeurs humaines avant ses propres valeurs économiques, on pourra ouvrir une discussion sur le sujet.

  • Marie le 25.09.2019 06:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Demande de vote dans la transparence

    La Migros est devenue arrogante et viole son étique. Peut-elle nous dire pourquoi elle empêche l expertise indépendante ? En plus elle empêche tous dialogues. Pourquoi elle ne laisse pas ouvertement s exprimer ceux qu'elle accuse?

    • Bah non ! le 25.09.2019 07:56 Report dénoncer ce commentaire

      @Marie

      Parce que l'expertise a ete commandee par celui qui est accuse,et n'est justement pas independante.

    • Christian le 25.09.2019 08:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Bah non !

      Et tu tiens ça d'où ? C'est tellement simple de maudire que c'est honteux de le faire.

    • Eli le 25.09.2019 08:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Bah non !

      C'est entièrement faux ! L'expertise a été commandée par le conseil d'administration avec récusation de son président ! Elle est vraiment totalement neutre, elle !

  • Ramaos le 24.09.2019 22:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vamos Piller

    On ne touche pas Piller, si non c'est le Canton qui et derrière votre dos.