Environnement

14 février 2011 20:07; Act: 14.02.2011 20:10 Print

L'armée renonce à une antenne au Mont-Tendre

Le Département fédéral de la défense (DDPS) renonce définitivement à installer une antenne de 25 mètres sur le Mont-Tendre.

storybild

André Blattmann, chef de l'armée suisse. (Photo: Keystone)

Une faute?

Le DDPS a communiqué sa décision lundi à Bière (VD) lors d'une table ronde réunissant autorités et associations environnementales. Le site du Cunay a été proposé en remplacement.

Il s'agit de la seule alternative possible parmi les dix étudiées, a déclaré lundi soir devant la presse le divisionnaire Roberto Fisch, chef de la base d'aide au commandement. Des antennes de skyguide sont déjà installées dans ce lieu du Jura vaudois, situé à 2,5 kilomètres du Mont-Tendre en direction du col du Marchairuz, a- t-il expliqué.

Les participants à la table ronde ont été invités à faire connaître par écrit leur avis sur ce nouveau site jusqu'au 4 mars. Les détails relatifs à la faisabilité technique doivent encore être étudiés. La construction de l'installation ne devrait pas commencer avant le troisième trimestre de 2011. L'achèvement des travaux est prévu pour l'été 2012.


Moins d'atteintes

Le site du Cunay implique certes pour l'armée une réduction des prestations, mais il a l'avantage de moins porter atteinte au paysage. Le chef de l'armée André Blattmann a rappelé toutefois que la sécurité du pays ne peut se permettre de lacunes. Elle est un facteur aussi précieux que la protection du paysage, a-t-il relevé. Et le site du Cunay fait partie de ce dispositif de sécurité.

Le projet reste soumis à une procédure d'autorisation non publique en vertu de la loi sur l'armée et l'administration militaire, a-t-il ajouté. Les autorités et associations concernées doivent néanmoins être associées dans la mesure du possible à son élaboration.

Le dispositif servira à la surveillance de l'espace aérien. Il permettra de repérer les installations électromagnétiques des avions, a ajouté M. Fisch.


Soutien de skyguide

L'entreprise suisse de sécurité aérienne skyguide avait initialement prévu un usage commun du mât d'antenne de l'armée envisagé sur le Mont-Tendre. Pour augmenter la sécurité de l'exploitation, il aurait servi de dispositif redondant pour l'installation existante sur le site du Cunay.

Skyguide accorde son soutien au nouveau projet en mettant à disposition son infrastructure, à condition qu'elle ne soit pas détériorée par le DDPS, a déclaré Raymund Fridrich, porte-parole. L'entreprise étudie actuellement toutes les options envisageables pour ses propres plans d'extension, y compris l'emplacement du Cunay.


Massacre évité

La décision d'abandonner le site du Mont-Tendre a réjoui les associations environnementales. Pour Pro Natura, elle évite le massacre du dernier sommet intact du Jura. Le site du Cunay est en outre déjà altéré par les antennes de skyguide, a relevé Sophie Michaud Gigon. Elle a salué aussi la volonté de dialogue de l'armée.

L'Association pour la sauvegarde du Mont-Tendre qui avait récolté plus de 5000 signature avec une pétition dans le but de préserver ce sommet et ses crêtes parle d'un pas dans la bonne direction. Le site choisi fait partie de l'Inventaire fédéral du paysage, mais c'est un moindre mal, a déclaré son président Jürg Schweizer.


Tollé général

Dévoilé en mai 2010, le projet de construction d'une antenne de réception dans une réserve naturelle et sur le plus haut sommet du Jura suisse (1679 mètres) avait provoqué un tollé. Le Grand Conseil vaudois et des associations environnementales avaient protesté et porté l'affaire devant les tribunaux.

En juin, le conseiller fédéral Ueli Maurer, chef du DDPS, a décidé de suspendre les travaux et d'examiner les alternatives. Après cette période de réflexion, le DDPS a invité les autorités cantonales et des communes concernées, ainsi que les associations environnementales à une table ronde.

(ats)