Météorite d'Evolène

06 mars 2014 09:15; Act: 06.03.2014 15:16 Print

L'astronaute Claude Nicollier est dubitatif

Plusieurs spécialistes, dont le célèbre astronaute suisse, sont sceptiques face à la découverte qu'aurait faite un groupe de skieurs, mercredi.

Une faute?

«Il tombe plusieurs dizaines de tonnes de météorites sur terre chaque jour, donc pourquoi pas une fois une météorite sur le bord d’une piste à Evolène? La taille de cette météorite est malgré tout impressionnante et son arrivée aurait dû être très remarquable par l’effet lumineux et le bruit! Pas de remarques à ce sujet…, souligne Claude Nicollier. Aussi, cette petite cuvette de forme conique avec axe vertical me rend un peu méfiant», ajoute l'astronaute, qui explique pour quelles raisons l'histoire lui semble peu crédible.

Directeur du laboratoire d'astrophysique de l'EPFL, Georges Meylan a également visionné la vidéo réalisée par les Français qui auraient découvert ce qui ressemble à une météorite, mercredi sur le domaine skiable d'Evolène. «Sous toute réserve, ça m'a l'air d'être une douce plaisanterie», commente-t-il tout en relevant plusieurs faits troublants. «Ce qui donne du crédit à un tel événement, c'est lorsque de nombreuses personnes observent le même phénomène au même moment.» Dans le cas d'Evolène, les Français semblent avoir été les seuls témoins de la scène.

Si Georges Meylan reste prudent dans la mesure où il n'a pu observer ni la pièce ni le trou formé dans la neige, il indique toutefois qu'«un caillou qui arrive à 8-10 km par seconde aurait dû créer un cratère sur le sol». A cela s'ajoute le fait qu'il aurait dû frapper la terre et ne pas être stoppé par la neige, comme cela semble être le cas sur la vidéo. «La méfiance s'impose, indique le professeur. Cette vidéo donne surtout envie d'aller skier à Evolène!»

Conservateur du Muséum d'Histoire naturelle à Genève, Edwin Gnos livre une analyse qui va dans le même sens. «La résolution des images sur la vidéo ne permet pas de dire si l'objet est une météorite ou non, mais la forme n'est pas très typique, explique-t-il. Par contre, pendant que la personne creuse dans la neige, on voit des flammes, ce qui est impossible. Une météorite ne brûle pas quand elle tombe. Pour cette raison, je pense que la vidéo est très probablement un coup de publicité.»

Une découverte qui agite la station

Depuis mercredi, une histoire incroyable agite la station. Un groupe de skieurs français assure avoir découvert ce qui ressemble à une météorite à deux pas des pistes, du côté du téléski du Mont-Rouge. «Je ne sais pas exactement ce que c'est, mais apparemment quelque chose est tombé du ciel. Ou alors ces gens ont bien fait leur coup!» commente Jean-Yves Rumpf, président du conseil d'administration de Télé-Evolène.

«Je me trouvais au restaurant de Chemeuille lorsque j'ai vu un homme descendre la piste avec une pelle. Il criait: «Attention, attention, c'est chaud!», raconte un skieur de passage à Evolène, mercredi. A moitié brûlée, la pelle contenait un gros objet présenté comme une météorite. Du côté du restaurant d'altitude, on confirme le phénomène. «C'est une pièce bizarre et très lourde. On l'a pesée: elle fait 3,360 kilos!»

La station a-t-elle orchestré un joli coup marketing ou l'histoire est-elle réelle? Le groupe de Français qui assure être à l'origine de cette découverte est formel, dans tous les cas: «On a entendu un gros boum et on a découvert un cratère de près de 70 cm, raconte l'un d'eux. Nous avons dû creuser pour récupérer la météorite!» Le groupe assure également n'avoir «aucun intérêt dans cette histoire» et réfute toute participation à une action de promotion. Un discours corroboré par le président du conseil d'administration de Télé-Evolène: «Nous n'avons pas fait de coup marketing! On aimerait savoir si c'est vraiment une météorite... Pour l'instant, il n'y a que des hypothèses.»

(cge)