Neuchâtel

19 juillet 2011 17:09; Act: 19.07.2011 18:22 Print

L'hymne pour les petits Neuchâtelois

Les libéraux-radicaux (PLR) de la ville souhaitent inscrire l'apprentissage des hymnes cantonal et national au programme des écoliers.

Source: youtube
Une faute?

Le PLR de la ville veut inscrire au programme scolaire les hymnes cantonal et national. Il a déposé mardi une résolution allant dans ce sens au Conseil général.

«L’hymne cantonal à un côté rassembleur et identitaire, estime Fabio Bongiovanni, président du PLR section ville. Son apprentissage peut aider les enfants à se reconnaître dans leur canton.» Les PLR ont bien conscience que l'élaboration des programmes scolaire est une compétence de l'État et non de la commune. «Le Conseil communal ne peut pas imposer l'hymne dans les classes, mais il peut influencer au travers de ses représentations dans les conseils d'établissements scolaires», prétend Fabio Bongiovanni.

La proposition fait sourire dans les rangs d’en face. «Dire que l'hymne cantonal est fédérateur me fait bien rire. Personne ne le connaît. On ne le chante même pas au Grand conseil», note Matthieu Béguelin. Pour le président des socialistes de la ville, ces hymnes sont vieillots. «Je ne suis pas sûr que les gens s'identifient fondamentalement aux paroles.»

La résolution devrait être traitée au Conseil général d'ici la fin de l'année.

(reb)