Jura

03 juillet 2014 18:39; Act: 03.07.2014 19:33 Print

L'idée d'une prison franco-suisse fait son chemin

Les maires de Delémont (JU) et de la ville française de Belfort lancent l'idée de la construction d'une prison franco-suisse, afin de trouver une solution aux établissements surpeuplés.

Une faute?

Les discussions en sont à leur commencement, a indiqué jeudi le maire de la ville franc-comtoise Damien Meslot dans l'émission «Forum» de la RTS. «Nous avons des problèmes de prison de chaque côté de la frontière et Pierre Kohler a émis l'idée d'une prison franco-suisse sur le modèle de statut de l'aéroport de Bâle-Mulhouse», a déclaré Damien Meslot, maire UMP de Belfort (F).

Cela aurait l'avantage de mutualiser les fonds et d'être sur un secteur où il y a encore beaucoup de terrain disponible, a ajouté l'élu français. La prison de Belfort date en effet du 17e siècle, est très vétuste et surpeuplée.

Pour le maire français, les deux régions comptent déjà bien d'autres exemples de bonne coopération à l'image de l'aéroport ou du bureau de douane juxtaposé entre Delle (F) et Boncourt (JU).

Interrogé sur les problèmes juridiques qu'une telle entité pourrait poser, Damien Meslot n'en voit pas: «Chacun garderait son indépendance en matière de justice et de peines. Seule la garde des détenus se ferait sur un site», répond-il.

Il va approcher la ministre française de la Justice Christiane Taubira pour lui exposer l'idée. «Il faut regarder si c'est possible et rester très pragmatique», estime-t-il.

(ats)