Sion

18 octobre 2019 08:54; Act: 18.10.2019 08:54 Print

L'odeur de beuh vient d'un champ propriété de l'Eglise

Des habitants se sont plaints de fortes effluves, ces derniers jours. Elles proviennent d'une parcelle louée à un agriculteur par l'évêché de Sion.

storybild

(Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

L'histoire contée par le «Nouvelliste» a surpris jusqu'au propriétaire du champ en question, qui n'est autre que l'évêché de Sion. Ces derniers jours, plusieurs habitants du quartier de Champsec ont constaté de fortes odeurs de cannabis, en cette période de récolte. Vérifications faites, ce qui y pousse est tout à fait légal: il s'agit de CBD avec un taux de THC inférieur à 1%, destiné à l'entreprise Hollyweed.

L'évêché de Sion, en apprenant la nouvelle, n'a pas trouvé la culture à son goût. La parcelle en question lui appartient, mais est louée à un agriculteur du coin. «Nous allons lui demander de changer de culture», confie le vicaire général à nos confrères du «Nouvelliste». Quant aux odeurs qui incommodent le voisinage, elles ne devraient plus trop durer. La récolte sur cette fameuse parcelle touche à sa fin.

(ywe)