Juraparc

21 mai 2018 11:56; Act: 21.05.2018 15:22 Print

L'ourson «Nuage» est finalement parti au ciel

Le petit ours malmené ce printemps a finalement succombé aux coups de sa mère.

storybild

En avril, les visiteurs s'étaient déjà inquiétés de voir l'ourson envoyé promener par sa mère Zoé. Face à son premier bébé, la maman n'avait pas développé correctement son instinct maternel. (Photo: lecteur reporter)

Sur ce sujet
Une faute?

L'ourson Nuage, né au mois de janvier à Juraparc, avait été malmené par sa mère ce printemps, inquiétant de nombreux visiteurs. Le petit a fini par succomber sous les coups de Zoé, vendredi en fin d'après-midi, sous les yeux d'un visiteur.

«Cela semblait être un jeu»

«Au début cela semblait être un jeu entre Zoé, la maman, et Nuage, raconte le spectateur de la scène. Puis, cela a ressemblé à une correction passée à son rejeton, comme si elle faisait une remontrance au petit, avant que cela dégénère en un pugilat pour l’ourson, bien que ce dernier ait réussi à plusieurs reprises à se dégager des griffes de sa maman.»

Impuissant face à cet accident, il a alerté les responsables du parc animalier, qui n’ont pu que constater le décès de Nuage. «C’est une fatalité du monde animal!», a réagi ce visiteur avec philosophie.

«Pas forcément», relève Marie-Pierre Ryser, vétérinaire, dans le communiqué diffusé par Juraparc. Elle poursuit: «Chez les humains aussi, on trouve des mères privées d’instinct maternel. En revanche, les cas d’oursonnes infanticides sont rares, alors que les cas de mâles infanticides sont des faits connus. Il s’agit peut-être d’un accident et une autopsie de l’ourson pourrait révéler la nature de l’agressivité de Zoé face à Nuage

Impossible de les séparer

Un conseil que suivront les responsables du parc animalier, ont-ils communiqué. Ils assurent avoir fait tout leur possible pour que la cohabitation entre Zoé et son ourson Nuage se passe bien. Mi-avril, des visiteurs avaient déjà signalé les violences de la maman à l'égard de son petit. «Nous avons veillé à ce qu’elle le nourrisse correctement et nous étions rassurés de voir Nuage prendre du poids», écrivent les collaborateurs de Juraparc. Un panneau avait été installé devant l'enclos, indiquant aux visiteurs l'état de la situation.

«Par expérience, nous savions que séparer l’ourson de sa mère conduirait au résultat que nous déplorons aujourd’hui», poursuit le communiqué. «On ne peut pas séparer la maman du petit car elle doit encore allaiter pendant plusieurs mois», indiquait le responsable du parc Paolo Coelho en avril.

Quelques heureux événements

La vie à Juraparc est aussi faite d’événements heureux, rappelle le parc dans son communiqué. Six bisonneaux sont nés ce printemps, et les deux autres oursons, Jojo et Flocon, nés d'une autre mère, se portent très bien. «Ils amusent beaucoup les visiteurs avec leurs jeux et leurs drôles de cabrioles», conclut Juraparc.

(rmf)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Tania Grosjean le 21.05.2018 12:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    nuage

    tellement triste

  • Winnie le 21.05.2018 13:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Disons que bon

    Beaucoup d'ethologues confirmés parmi les lecteurs du 20 minutes. Donc d'après vous les professionnels du parc n'ont pas su gérer la situation, mais vous auriez pu le sauvez, vous? Comme isoler le petit et lui donner le biberon? Ça ne vous a pas effleuré l'esprit que vous n'y connaissiez rien?

  • chalouve le 21.05.2018 15:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    naturellement

    Dans la nature, les mères tuent leurs petits pas par méchanceté mais pour le bien être de l'espèce car ils présentent un problème de santé qui ne doit pas se reproduire plus loin. Il faut être au clair avec le niveau d'intervention que l'on souhaite. Soit séparer l'ourson, le nourrir au biberon et le condamner à vivre seul car il n'aura jamais appris à cohabiter avec ses congénères, soit le laisser mourir. C'est un peu comme les débats sur la reproduction d'humains qui ont des maladies génétiques héréditaires... A mon avis, quelque soit le choix du parc, des gens auraient critiqués...

Les derniers commentaires

  • Cind le 22.05.2018 20:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Réfléchissez un peu...

    Tous scandalisés et pourtant: laisser un seul jour les loups et les ours en liberté en Suisse et vous verrez le carnage de lêtre humain. Vous préférez voir cela dans les journaux? Mmmm cest plus interessant! Oui cest triste mais un parc animalier sait ce quil fait. ABE

    • Non le 22.05.2018 21:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Cind

      Non non nous ne devons pas accepter cette façon de faire Du fait que nous étions plusieurs personnes à dire le danger. Il sont incapables à Juraparc Pour terminer la SPA ( normalement digne de son nom) doit agir Autrement ils peuvent faire la fermeture de leur zoo immédiatement Le monde est trop insupportable

  • Souffrance le 22.05.2018 11:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Chômage

    Dans les Pays en voie de développement les enfants sont victimes de sévices très graves Acides aux visages Les femmes lapidés dans de grandes souffrances Ici en Europe nous avons des employés des Directeurs des vétérinaires de zoo quils faudraient vite les mettre au chômage autrement aux travaux forcés Trop honteux ce zoo Il y a trop de souffrance chez les animaux

  • grün le 22.05.2018 08:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    non professionel

    parc à faire du fric c'est tout il n'as été conçu que pour ça

    • Pianda le 22.05.2018 09:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @grün

      Bien dit, et que fait la SPA avec une plainte contre le zoo il y aurait bien du fric à se faire

  • Teddy Baer le 22.05.2018 07:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Zoo zozo

    Linstinct maternel est surtout lacunaire chez les soignants du zoo...au nom de la nature bous laissez une ourse bi-polaire (jeu de mots) faire subir de la maltraitance à son petit? Aaaah daccord...le problème est que cette ourse ne vit plus dans la nature doù des troubles de comportement. Des animaux vivant au sein dun environnement lié aux humains (bruits divers, klaxons, voix, présences proches dhumains etc) sont source dagressions et de stress pour ces animaux sauvages. Pourquoi ne pas avoir chercher une autre ourse mère de substitution qui laurait nourri

  • Monde Dassisté le 22.05.2018 07:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je boycott les zoos

    La seul question cest pourquoi avoir des ours enfermé , pourquoi avoir des zoos