Valais

21 juin 2011 16:43; Act: 21.06.2011 20:13 Print

La Patrouille de France prend ses marques à Sion

par Grégoire Corthay - La Patrouille de France est venue en Valais, mardi, pour préparer le show qu'elle y donnera dans 3 mois lors d'un meeting aérien à Sion. Interview de l'un de ses pilotes.

Voir le diaporama en grand »

Une faute?

Deux Alphajet de la Patrouille de France sont venus effectuer des repérages, mardi 21 juin, avant la démonstration qu'elle doit donner lors du Breitling Sion Airshow. Une manifestation qui compte attirer 100'000 fans d'aviation du 16 au 18 septembre 2011.

Le capitaine Antoine Monhee, 39 ans, précise la raison de sa visite en Valais. «On est habitué à s'entraîner sur des zones assez plates (comprendre dégagée). Ici, nous devons prendre des repères par rapport au relief. Il y a aussi la particularité de l'altitude. Sion est situé à un peu près 1500 pieds, soit environ 500m. Ce qui est un peu plus haut que pour les lieux de nos vols habituels. Conséquences? Les moteurs poussent moins. Les avions volent un peu moins bien. cela demande des adaptations de pilotage».

«On va surtout éviter le paysage!»

Ce militaire professionnel depuis près de 20 ans souligne que les trajectoires qui sont prévues et qui sont validées pour un programme bien précis de la Patrouille de France ne sont pas compatibles avec la topographie valaisanne: «C'est pour cela que nous sommes là aujourd’hui. C'est pour évaluer ce que nous sommes capables de faire le jour du meeting en septembre prochain»

Est-ce que cela signifie que la Patrouille de France va pouvoir, en Valais davantage qu'ailleurs, s'amuser avec le paysage? «S'amuser avec le paysage? Pas vraiment. On va surtout essayer de l'éviter!», rétorque Antoine Monhee. «Plus sérieusement, le décor ici est très intéressant en terme de visuels et d'esthétique. On va essayer de l'utiliser au maximum. Avec les fumées, cela marquera les trajectoires et donnera quelque chose de très joli. On ne sait toutefois pas encore exactement les figures que nous proposerons au public», conclut-il.

L'interview du capitaine Capitaine Antoine Monhee de la Patrouille de France
(Cette séquence contient des images d'archives de vols de la Patrouille de France qui n'ont pas été tournées en Valais)