Humour

19 décembre 2015 13:01; Act: 21.12.2015 15:24 Print

La SPA vaudoise reçoit le Champignac d'or

Pas moins de 46 candidats se sont affrontés pour le Grand Prix 2015 du maire de Champignac, récompensant les perles oratoires romandes.

storybild

Le lauréat du Champignac d'Or 215, Stephane Crausaz, rédacteur du Courrier des bêtes de la Société vaudoise pour la protection des animaux, exhibe son prix (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

La SPA vaudoise a remporté samedi le Champignac d'or pour un «énoncé particulièrement expéditif» publié dans le Courrier des bêtes: «Un prix forfaitaire a été convenu pour les castrations et stérilisations de chiens et de chats errants ou de personnes démunies».

La Société vaudoise pour la protection des animaux (SVPA) s'est dite «particulièrement honorée qu'au moins une personne lise le Courrier des bêtes», a déclaré Stéphane Crausaz, rédacteur et responsable de la communication de la SVPA samedi lors de la remise des prix à Lausanne.

«Pour son sens de la formule délicate», le Champignac d'argent a été décerné à Denis Müller, professeur honoraire d'éthique aux Universités de Genève et de Lausanne. Il déclarait sur un réseau social: «Hervé Cornara, la victime de la décapitation barbare de l'Isère. Il nous faut tenir tête contre le terrorisme».

Après avoir retourné ces mots plus de 20 fois dans sa tête, le professeur a déclaré lors de la cérémonie n'avoir «rien trouvé à y retrancher».

Espoirs distingués

Deux espoirs ont également été remarqués: Aldo Schellenberg, commandant des Forces aériennes, reçoit la mention «Out of Control» pour sa citation dans 24 heures: «Ma relation avec la langue française est la même qu'avec ma femme. Je l'aime beaucoup, mais je ne la maîtrise pas du tout».

Enfin, Marie-Thérèse Adjaho, cheffe des sages-femmes du CHUV à Lausanne, se retrouve lauréate de la mention «Délivrance» pour «Sage-femme, c'est un métier où l'on donne tout ce que l'on a. A la fin d'un accouchement, on est aussi vidée que la maman». Ses propos avaient été publiés dans Le Matin.

Pas moins de 46 candidats se sont affrontés pour le Grand Prix 2015 du maire de Champignac, récompensant les perles oratoires romandes. Deux statuettes, l'une en résine dorée pour le premier prix, l'autre en résine argentée pour le second, sont remises chaque année à Lausanne depuis 1988 par les lecteurs de La Distinction.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Mandarine le 19.12.2015 14:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    BRAVO

    Si ça pouvait faire de la bonne pub à la SVPA ce serait super car elle le mérite bien. Bravo pour tout ce qu'elle fait

  • Cypriana le 19.12.2015 14:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Beau yeux

    Il est beau gosse ce Crausaz, je le voit souvent monter à Sainte Catherine dans son utilitaire! Un grand bravo! Une fan!

  • Elvetia le 19.12.2015 15:20 Report dénoncer ce commentaire

    Good

    Enfin un sujet souriant à commenter ! Ca fait du bien !

Les derniers commentaires

  • Christelle Petoud le 20.12.2015 10:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo

    C est bien bravo

  • Champion le 19.12.2015 16:59 Report dénoncer ce commentaire

    Super

    Bravo, tu es dignes d'être mon parrain

  • Champion le 19.12.2015 16:39 Report dénoncer ce commentaire

    Cher Maire

    Bravo jeune homme, tu vaux bien le maire de Champignac

  • Genfois le 19.12.2015 15:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo

    J'adore le fait que les lauréats reçoivent leur prix avec un grand sourire et fassent preuve de tant d'humour !

  • Chapeau le 19.12.2015 15:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Belle cuvée!

    Le champignac d'or n'est pas volé!