Chamoson-Chippis (VS)

02 novembre 2018 13:07; Act: 02.11.2018 16:49 Print

Le tracé de la ligne pourrait être modifié

Le déplacement de cinq pylônes de la ligne à très haute tension entre Chamoson et Chippis est «techniquement réalisable sous certaines conditions».

storybild

Pa sûr que la nouveau tracé ne fasse baisser les armes aux opposants de la ligne à très haute tension entre Chamoson et Chippis.

Sur ce sujet
Une faute?

Certains pylônes de la ligne à très haute tension (THT) entre Chamoson et Chippis pourraient être déplacés. Le canton du Valais et Swissgrid ont convenu de lancer une nouvelle procédure au sujet de cette installation, qui suscite une vive opposition en Valais.

«Un accord de principe en vue d'une nouvelle procédure pour un projet de déplacement de pylônes a été négocié», a annoncé vendredi l'Etat du Valais dans un communiqué. Les pylônes en question se trouvent dans les secteurs de Grône et Chalais.

Le canton du Valais a expliqué qu'un rapport d'un bureau d'études géologiques, dont il a pris connaissance fin septembre, montrait que le déplacement de cinq pylônes était «techniquement réalisable sous certaines conditions». L'exposition aux risques naturels est notamment équivalente à ce qu'elle est sur le tracé actuel.

A la suite de ce rapport, Roberto Schmidt, chef du département des finances et de l'énergie, a poursuivi les négociations avec la direction de Swissgrid, maître d'oeuvre du projet. Après «de longues discussions», les deux parties ont convenu d'étudier le déplacement de certains pylônes.

La nouvelle procédure se fera en parallèle avec la construction du tracé actuel, validée par le Tribunal fédéral (TF) en septembre 2017. Dans son communiqué, le canton du Valais a rappelé que la décision du TF restait en vigueur «jusqu'à une éventuelle nouvelle approbation de plans.»

Une forte opposition Pour mémoire, le Conseil d'Etat valaisan avait débloqué 250'000 francs en juin dernier pour financer de nouvelles études, afin notamment de déplacer certains pylônes vers le sud sur le territoire de Grône. Une mesure destinée à calmer la grogne des habitants de la région au sujet de cette installation. Cette ligne à très haute tension suscite la controverse depuis de nombreuses années. Le feu vert à la construction donné par le TF le 13 septembre 2017 n'a pas désarmé l'opposition, pas plus que le début des travaux lors du mois d'août de cette année. Le 14 octobre dernier, l'association «THT sous terre» était parvenue à réunir quelque 250 personnes pour une nouvelle manifestation. L'association estime que Swissgrid ne satisfait pas à tous les critères requis. Elle lui reproche notamment d'avoir débuté les travaux de fondation de certains pylônes dans des zones de danger. La ligne aérienne Chamoson-Chippis, longue de 28 kilomètres, doit servir au transport de l'énergie hydraulique produite en Valais. Les premiers pylônes sont prévus au début 2019.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Jean Barras le 02.11.2018 14:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Enterrez la !

    Sous terre la THT ! Le long de lautoroute ou du Rhône. Stop à la destruction du paysage.

  • Papy le 02.11.2018 16:58 Report dénoncer ce commentaire

    impossible !

    Beaucoup trop difficile d'enterrer une ligne THT, notamment à cause des pylônes...

  • Koloskopy le 02.11.2018 13:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Consanguinité

    Je propose que swissgrid fasse construire les pylônes avec des roues, ainsi les pylônes pourront être déplacés au gré des oppositions.

Les derniers commentaires

  • Bernard Gorgerat le 04.11.2018 04:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    D'intérêt public !

    Et puis quoi encore ? Après on s'etonnera dj niveau des prix de l'électricité ! Il faut passer, passons.

  • Paul Émique le 03.11.2018 15:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tenez bon !

    On ne baisse pas ses culottes pour quelques opposants butés !

    • Bernard Gorgerat le 04.11.2018 04:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Paul Émique

      Juste !

  • Bien fait pour vous le 02.11.2018 23:50 Report dénoncer ce commentaire

    Mauvais choix qui coûte bonbon

    Et dire que s'ils avaient commencé à creuser tout de suite, ils auraient déjà fini, ils auraient déjà leur ligne THT et auraient économisé tant de nos millions jetés dans les trous qui se remplissent d'eau. Swissgrid joue les experts mais connaît moins que le lambda indigène le terrain.

  • Jean le 02.11.2018 22:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Foutage de gueule

    On se fout de votre gueule! Ils gagnent juste du temps. Rien ne sera changé.

  • Peter le 02.11.2018 19:20 Report dénoncer ce commentaire

    50 m plus bas ?

    enterré 50 m plus bas!