Remaufens (FR)

29 janvier 2020 12:42; Act: 30.01.2020 06:09 Print

La mort à petit feu de Serolab est consommée

Le laboratoire, spécialisé dans les suppositoires biologiques et l'homéopathie, a fait faillite. Une vingtaine de personnes se retrouvent sans emploi.

storybild

Serolab s'était installé à Remaufens en 2002. (Photo: Google)

Sur ce sujet
Une faute?

Une moitié des employés étaient Vaudois, les autres Fribourgeois. En tout, une vingtaine de personnes ont perdu leur travail, à la suite de la faillite du laboratoire pharmaceutique Serolab, dont le siège social se trouvait à Savigny (VD) et le site de production à Remaufens (FR). Contacté par «La Liberté», un ancien collaborateur explique: «Petit à petit, les effectifs se sont réduits. Depuis plusieurs mois, l'entreprise tournait au ralenti et les départs à la retraite n'ont pas été compensés». Et le quotidien de rappeler que la société comptait une soixantaine d'employés en 2008.

L'entreprise avait été fondée en 1958. Par la suite, elle s'était fait un nom grâce à ses sérocytols, des médicaments biologiques destinés au traitement de maladies chroniques, et administrés principalement sous forme de suppositoires. Ils étaient élaborés à partir du sang d'une trentaine de chevaux et poneys, élevés à Savigny. En outre, Serolab était actif dans le domaine de l'homéopathie. Selon «La Liberté», La société avait été rachetée par des investisseurs chinois en 2016.

(xfz)