Jura et Jura bernois

22 novembre 2013 15:55; Act: 22.11.2013 16:37 Print

La participation s'annonce élevée

La participation au vote sur la Question jurassienne dimanche s'annonce importante, tant dans le Jura bernois que dans le Jura.

Sur ce sujet
Une faute?

Dans certaines communes, le vote par correspondance atteignait vendredi le tiers, voire le double de celui d'un scrutin habituel, selon un pointage de l'ats. «Le vote par correspondance est régulier et massif depuis maintenant deux semaines», a expliqué le chancelier de Tramelan (BE) Hervé Gullotti. Il estime que le nombre de votes par correspondance atteint déjà le double de celui d'une votation habituelle. Alors que le taux de participation s'élève généralement entre 35% et 40%, il devrait dimanche atteindre 80%.

«On constate un tiers de plus du nombre des votes par correspondance que lors d'un scrutin habituel», a relevé le chancelier de St-Imier (BE) Nicolas Chiesa, sans fournir de chiffres précis. Quelque 70% du corps électoral se prononce habituellement par correspondance. Même constat à Reconvilier (BE), où l'on signale «largement» plus de votes par correspondance que d'ordinaire.

Principal enjeu du scrutin de dimanche sur le lancement du processus qui pourrait aboutir à la création d'un canton, la ville de Moutier (BE) ne transmet pas d'informations sur l'ampleur du vote par correspondance. En 1998, la participation avait atteint 81,3% lors d'un vote consultatif sur son appartenance cantonale.

Mobilisation dans le Jura

Le même phénomène se retrouve dans le canton du Jura. Jeudi soir, la commune de Delémont avait reçu 3000 votes par correspondance, soit environ 40% du corps électoral. Pour David Comte, préposé au contrôle des habitants de la capitale jurassienne, ce taux est ici aussi plus élevé que la normale.

A Saignelégier, l'on s'attend également à une forte participation. Le chef-lieu des Franches-Montagnes a reçu deux fois plus de bulletins que pour une votation habituelle, ce qui fait un taux de 60%, selon le secrétaire communal Daniel Jolidon. La commune de Porrentruy n'a elle pas souhaité communiquer de chiffres.

Dans le village de Vellerat, commune qui a rejoint le canton du Jura en 1996, la participation est aussi plus élevée que d'habitude. Son maire Pierre-André Comte s'attend à une forte participation, car «les gens ici se rendent encore beaucoup aux urnes».

Conforme aux sondages

Ces prévisions correspondent aux sondages qui tous annoncent une participation très élevée pour ce scrutin. Selon un sondage réalisé par M.I.S Trend pour la RTS, «Le Quotidien jurassien» et «Le Journal du Jura» du 2 au 12 octobre, 87% des personnes interrogées dans le Jura ont manifesté leur volonté de participer au scrutin. Dans le Jura bernois, cette proportion s'élève à 89%. Lors des plébiscites des années 70, la participation avait dépassé 80%.

(ats)