Valais

20 août 2019 18:58; Act: 20.08.2019 18:58 Print

La petite plaisanterie n'est pas du goût de la police

Une affiche de la campagne de prévention de la police cantonale pour la rentrée scolaire a été trafiquée par un inconnu, ce qui n'a pas plu aux autorités.

storybild

Tout en gardant son humour, la police goûte peu à la plaisanterie. (Photo: DR)

Une faute?

La manipulation aura au moins eu le mérite d'attirer l'attention du plus grand nombre sur les affiches de la prévention routière, en cette période de rentrée scolaire. La photo d'un panneau circule sur Facebook. On y lit, avec une faute d'orthographe grossière, la mention «Rentré scolaire». Or la police cantonale valaisanne, à l'origine de la campagne, est formelle: elle n'a pas commis cette coquille et affirme qu'elle est le fait de «tierces personnes».

Surtout, elle ne trouve pas la blague amusante du tout. «La police cantonale trouve regrettable de s’en prendre à ce message important de prévention. Elle rappelle le caractère délictueux de cet acte», a-t-elle répliqué sur le réseau social. Et son porte-parole, Stève Léger, d'appeler la population qui trouverait une affiche trafiquée à la signaler aux autorités, tout en gardant une touche d'humour bien dosée: «La qualité des écrits de la police cantonale valaisanne est reconnue depuis toujours. Nous ne commettrions jamais une telle faute d’orthographe! Le supposer est malhonnête», a-t-il confié à nos confrères du «Nouvelliste». L'acte ainsi dénoncé n'a pour l'heure pas été revendiqué.

(ywe)